Alchimie du verbe solo show — Nøne Futbol Club

Exposition

Installations, sculpture, vidéo

Alchimie du verbe solo show
Nøne Futbol Club

Passé : 2 avril → 2 mai 2015

Le duo d’artistes travaillent ensemble depuis 2009 sous le nom de Nøne Futbol Club1 pour questionner et détourner le rôle de l’art dans l’industrie culturelle. Comme leur nom, qui évoque autant un slogan publicitaire qu’une marque de vêtements sportifs, la démarche du duo d’artistes se déploie sous la forme d’un véritable jeu de mots avec la culture populaire, qui associe leurs créations autant aux produits de grande distribution, de références populaires, que au monde de la création artistique ou poétique.

Pour leur troisième exposition monographique à la Galerie Derouillon le collectif puise ses inspirations dans l’univers littéraire d’Arthur Rimbaud. Plus précisément, l’exposition Alchimie du verbe emprunte son titre au deuxième volet du dytique poétique intitulé « Délires » qui se présente comme la confession d’un homme tourmenté qui analyse avec ironie et dérision son expérience poétique. Et c’est avec ironie et dérision que le duo interroge, à son tour, le rôle des artistes dans la culture populaire d’aujourd’hui.

La composante ludique et les concepts de jumelage et de simultanéité sont omniprésents dans le travail des artistes qui plongent le spectateur dans la dernière étape d’un cycle productif élaboré, démarré à Chelles le 28 mars.

Le point de départ du projet est une énorme volière habitée par 150 pigeons que les Nøne Futbol Club ont réalisé pour l’espace du Centre d’art et dont une maquette en acier noir est montré dans la salle principale de la galerie. Les perchoirs de la volière sont façonnés en forme de lettres composent le slogan « HOLD ON ». À la fois slogan publicitaire et message politique, ce texte représente le moteur et le leitmotiv du projet. On retrouve en effet le même message sur les parois de la galerie que dans une vidéo projetée dans la deuxième salle qui montre les oiseaux dans l’acte de la production continue du message éphémère.

L’installation, qui emprunte son nom à la poésie du XIX siècle, se présente comme une célébration ironique de notre époque ponctuée de tweets (gazouillis en anglais et le logo de Twitter à tête d’oiseau) et de mots-clic. En tombant au sol les fientes des oiseaux deviennent texte et concrétise ou questionne la notion de « savoir-faire » thème qui traverse la saison 2014-15 du centre d’art; questionnant également les concepts d’industrie culturelle, de politique sécuritaire et de télé-réalité. Afin de figer dans le temps le résultat de cette action éphémère, les artistes récupèrent le message déposé au sol de la volière de Chelles pour le transformer en œuvres qu’ils appellent avec humour « dropping paintings » (peintures à chutes) et qui seront accrochées dans la galerie pendant toute la durée de l’exposition.

1 Amalgame orthographique scandinavo-lusitain, deux extrêmes continentaux et un intitulé dont la signification rappelle la mondialisation rampante.

En parallèle se tient leur exposition institutionnelle « Une Saison en enfer » aux Eglises, centre d’art de la Ville de Chelles.

Ami Barak
  • Vernissage Jeudi 2 avril 2015 à 18:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

38, rue Notre Dame de Nazareth

75003 Paris

www.galeriederouillon.com

République
Strasbourg Saint-Denis
Temple

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes