Angels with dirty faces

Exposition

Vidéo

Angels with dirty faces

Passé : 4 → 28 février 2015

Narration : Octavio Framboa

Commissariat : Olivier Marbœuf

« C’est à cause de ma voix que tu me considères comme un ange, mais un ange au visage sale. C’est par mon chant que tu sais que je suis une créature comme toi, un homme. Mais le plus malheureux des hommes. Car tu m’as vu aller tout au fond, sans résistance apparente. On m’a même entendu rire alors qu’on me croyait mort dans un trou. Mais c’était pour mieux disparaître et revenir au sommet des ruines comme un fantôme bavard qui pisse sur les dernières lumières de l’Occident ».

Ainsi parle Octavio Framboa, le narrateur de « Angels with dirty faces » (chant), première d’une série de méditations autour du corps en lutte au cœur de la crise. Cette exposition racontée agence une partition de films et de textes traversés par la puissance vitale de la lamentation. Un écho lointain du blues. Une musique de révolte qui se répand dans l’espace. L’annonce criarde et désaccordée d’une guitare bottleneck, le dub infra-basse de l’Angleterre Tatchérienne, les fréquences brouillées des voix océaniques. Une histoire rejouée, une géographie chantée par des voix inconnues qui prennent l’océan Atlantique pour la plus ancienne des banlieues.

Handsworth black audio film collective medium
Penny Siopis, Handsworths songs, 1986, 0 Vidéo — 59 min Courtesy de l’artiste

Voyage, voyage donc, tu ne trouveras pas ici de mains fraîches pour te prendre le visage.

Commissaire d’exposition, critique et performer, Olivier Marbœuf dirige depuis 2004 l’Espace Khiasma, centre d’art dédié à l’image en mouvement et à la littérature contemporaine. Avec cette première exposition à la galerie Les Filles du Calvaire, il poursuit un travail autour des pratiques du récit et des formes de transmission en art. Attachées à offrir des relectures de l’histoire contemporaine et notamment coloniale, ses propositions (textes, performances et expositions) se répondent pour composer une vaste narration spéculative où il fait apparaître des figures et surgir des liens inattendus entre culture savante et populaire.

Christian marclay guitar drag 2000 medium
Christian Marclay, Guitar Drag, 2000, 0 Vidéo — 14 mn Courtesy de l’artiste
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

17, rue des Filles-du-calvaire


75003 Paris

T. 01 42 74 47 05 — F. 01 42 74 47 06

www.fillesducalvaire.com

Filles du Calvaire

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 18h30

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Christian Marclay
  • Penny Siopis
  • Hiwa K
  • Graeme Thomson & Silvia Maglioni
  • John Akomfrah / Black Audio Film Collective