Animonuments

Exposition

Peinture, photographie

Animonuments

Passé : 5 avril → 26 juin 2011

Du Mont Saint-Michel au château de Carcassonne, en passant par l’Arc de Triomphe ou la Colonne de la Bastille, les Monuments Historiques sont des repères physiques et culturels pour les hommes. Ce sont aussi des habitats ou des territoires pour une population discrète : les animaux domestiques ou sauvages qui, de manière insolite, se sont approprié ces lieux de mémoire. Ils entretiennent des relations singulières avec l’architecture, avec le personnel qui en a la charge ou avec le public. Cette année, le Centre des monuments nationaux a choisi de célébrer cette faune par la manifestation « Monuments et Animaux », organisée en partenariat avec le musée de la Chasse et de la Nature.

Peintre et photographe, Nicolas Guilbert passe avec aisance de l’une à l’autre technique. Quand il œuvre en photographe, il choisit de renoncer à la séduction de la couleur. Ses prises de vue gardent alors la saveur de l’instantané pour s’inscrire dans la lignée des Garry Winogrand, Elliott Erwitt ou Michel Vanden Eeckhoudt. Comme eux, il privilégie une certaine esthétique du surgissement photographique, saisissant de manière spontanée, la complexité comme la banalité ou les bizarreries de la vie quotidienne.

Nicolas Guilbert s’était déjà intéressé à la présence de l’animal dans la ville et en a fait le thème de son ouvrage « Animaux & Cie » publié chez Grasset. Il a accepté de reprendre ce travail à la demande de Claude d’Anthenaise, directeur du musée de la Chasse et de la Nature et commissaire de la manifestation « Monuments et Animaux » qui, durant l’été 2011, va investir les sites gérés par le Centre des monuments nationaux à travers tout le territoire. Avant que, dans ces différents lieux, l’animal soit célébré par des artistes les plus divers, Nicolas Guilbert s’est livré à une sorte de safari poétique. Parcourant la France, comme aurait pu le faire un explorateur d’un autre siècle, il a traqué la présence insolite de ces hôtes discrets, de ces visiteurs clandestins à poil ou à plume. Du produit fructueux de cette quête, il extrait une centaine de photos et un livre en forme de carnet de voyage, publié aux Editions des Cendres. Insectes, quadrupèdes ou volatiles y paraissent indifférents au caractère symbolique du lieu dans lequel ils se meuvent. C’est tout au plus un territoire de chasse, de jeu ou de rencontre. Avec les hommes en particulier. Et paradoxalement, cette présence animale, «  humanise  » des édifices que l’ampleur des volumes ou le poids de l’histoire a pu rendre écrasants. Il semble que se soit établie une sorte de symbiose dont le titre « Animonuments » veut rendre compte.

Dans le cadre de la manifestation Monuments et Animaux, l’exposition du Musée de la Chasse et de la Nature, va, à son tour, prendre la route. Ainsi, à l’occasion des Rencontres d’Arles, les œuvres de Nicolas Guilbert seront présentées à l’abbaye de Montmajour du 6 juillet au 18 septembre 2011.

A l’occasion de l’exposition au musée de la Chasse et de la Nature, Animonuments, Voyage sentimental en France photographies de Nicolas Guilbert, texte de Cécile Guilbert, est coédité par les Editions des Cendres, Musée de la Chasse et de la Nature, Centre des Monuments Nationaux. (120 pages, 16 euros)

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

62, rue des Archives


75003 Paris

T. 01 53 01 92 40

www.chassenature.org

Rambuteau
République

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h
Nocturne les mercredis jusqu’à 21h30

Tarifs

Plein tarif 8 € — Tarif réduit 6 €

Gratuit pour les moins de 18 ans et sous certaines conditions

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Nicolas Guilbert