Ankoku — Matières Noires

Exposition

Installations, peinture, photographie, sculpture

Ankoku
Matières Noires

Passé : 8 novembre → 20 décembre 2014

De la même manière que les scientifiques cherchent à déterminer les lois fondamentales de l’Univers, les artistes — à travers leurs pratiques esthétiques, rêvent et interprètent le monde afin de nous y réinscrire en tant qu’être humain. Mais peut-on rendre visibles certains éléments complexes dont la réalité physique demeure inexplicable ?

L’énigme de la matière noire, jusqu’à présent insoluble, suscite la fascination des astrophysiciens et pourrait être aussi un thème de recherche pour les artistes, chez qui les questionnements métaphysiques tiennent une place prépondérante. Si l’on considère que seulement 1% de la matière constitutive de l’Univers est identifiable, comment appréhender les insaisissables énergie sombre et matière noire composant les quelques 99% restants puisqu’ils échappent à toute observation ?

Galerie da end satoshi ankoku minsa you embryo medium
Minsa You, Embryo, 2014 C-print — 900 × 600 mm — édition de 2 Courtesy of the artist & Galerie Da-End

Dans le cadre d’Ankoku / Matières Noires, sa nouvelle exposition collective dédiée à la création japonaise, la Galerie Da-End invite une dizaine d’artistes contemporains à illustrer métaphoriquement ce grand mystère à travers leurs œuvres photographiques et plastiques.

Les photographes de l’exposition Daïdo Moriyama, Satoki Nagata, Satoshi Saïkusa, Takeshi Shikama, Daisuke Yokota et Minsa You partagent un goût pour les manipulations ardues, qu’il s’agisse de techniques optiques au moment de la prise de vue ou d’interventions directes sur le tirage photographique. En résultent des œuvres sensibles, où la perception des sujets représentés se voit perturbée. Ici la matière se joue de la surface lisse qu’est le support photographique.

Galerie da end satoshi saikusa corps etherique medium
Satoshi Saikusa, Corps éthérique I, 2014 Tirage C-print, découpé et épinglé dans boite entomologique, papillons, insectes — 1130 × 1795 mm — Pièce unique Courtesy of the artist & Galerie Da-End

Par ailleurs, les tableaux d’inspiration organique ou stellaire du peintre Mitsuru Tateishi sont réalisés à l’aide d’une technique savante et secrète, mise au point par l’artiste, qui n’est pas sans rappeler les expérimentations ancestrales des alchimistes.

Leur texture sombre aux volutes liquides entre en écho avec les ferrofluides que Sachiko Kodama place au cœur de sa production artistique. Matière captivante mise au point par la NASA, les ferrofluides renvoient au domaine de la physique quantique, tout en évoquant subtilement les formes de la nature, qui se désagrègent et se régénèrent immuablement.

Féru de mathématiques, Toshimasa Kikuchi reproduit, pour sa part, les lignes universelles de maquettes géométriques du XIXème siècle à l’aide de techniques traditionnelles de sculpture. Il crée aussi de saisissantes vanités de bois qui confrontent l’humain à sa dimension mortelle.

Cette réflexion ontologique quant au cycle de la vie est également centrale dans le travail des sculptrices Yoko Fukushima et Mihoko Ogaki, qui usent de métaphores temporelles et cosmiques pour objectiver leurs expériences intérieures.

Project room

Conçue dans une matière bien palpable et ultra colorée, l’installation de l’artiste japonaise Saeborg, figure incontournable de la communauté underground Rubber-furries, viendra nous extirper du trou noir…

  • Ankoku. Matières Noires Vernissage Samedi 8 novembre 2014 14:00 → 20:00
06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

17, rue Guénégaud


75006 Paris

T. 01 43 29 48 64

www.da-end.com

Odéon
Pont Neuf

Horaires

Du mardi au jeudi de 14h à 19h
Les vendredis et samedis de 11h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

Et 2 autres…

Actualité liée aux artistes