Antoine Espinasseau — Hall

Exposition

Architecture, collage, photographie, sculpture

Antoine Espinasseau
Hall

Passé : 31 janvier → 21 mars 2013

« À mi-chemin entre le large territoire et le tapis du séjour il y a bien souvent un hall. »

Antoine Espinasseau

Urbaniste, architecte et photographe, Antoine Espinasseau est né en 1986 à Challans. Il a suivi l’enseignement de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles et vit à Paris. C’est lors de la 13e édition du Prix de la Fondation Ricard — exposition The Seabass en septembre 2011 — que son travail a été présenté pour la première fois par le commissaire d’exposition Eric Troncy. La galerie Florence Leoni lui a consacré une exposition en collaboration avec Gaétan Brunet La métropole silencieuse en mai 2012, lors de laquelle il a exposé des photo-collages questionnant déjà le paysage urbain en tant que lieu de relations et de rituels. Art et architecture, de Filippo Brunelleschi à Olafur Eliasson, les deux ont toujours été intimement liés et ce à travers des recherches sur la lumière notamment. Que ce soit celle de la camera obscura ou la lumière artificielle animant l’architecture. Ces petits théâtres offrent une générosité d’imagination, dont l’idée, comme en témoigne Robert Morris, n’est pas toujours de « produire un objet mais de donner forme à l’espace ». Instabilité perpétuelle, quête de vérité, l’architecture est la substance des choses espérées.

Dans cette première exposition personnelle à la galerie Florence Leoni, la réflexion sur l’espace qu’est le hall est menée autour de photographies, collages et maquettes de jardins de hall. Si ces dernières, d’une monochromie à la blancheur de marbre, convient le rêveur aux entre-deux, les photographies présentent des climats vacillant entre le domestique et l’étrange.

Ces œuvres invitent à une promenade entre appropriation personnelle d’un lieu de vie et désir d’évasion vers un ailleurs. Autant de scènes révélant la projection de l’homme sur son territoire et ses matérialités aux statuts contradictoires. Les maquettes, à leur petite échelle, sont un échantillon de ces territoires et invitent aux développements de l’imaginaire. C’est bien souvent dans les « petites formes » que l’utopie des architectes trouve le mieux à s’expanser.

Liselotte B.Groult
Galerie Florence Leoni Galerie
Plan Plan
11 Bastille Zoom in 11 Bastille Zoom out

151, rue Amelot
75011 Paris

T. 01 43 55 62 94 — F. 01 43 55 63 05

www.florenceleoni.com

Oberkampf
République

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 20h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Antoine Espinasseau