Anywhere But Here

Exposition

Dessin, edition, installations, nouveaux médias...

Anywhere But Here

Passé : 14 septembre → 5 novembre 2016

Commissaires : Mélanie Mermod & Vera Mey

Anywhere But Here (N’importe où sauf ici, គ្រប់ទីកន្លែង លើកលែងទីនេះ) ras­sem­ble des œuvres qui exa­mi­nent des cir­cu­la­tions d’objets, de figu­res ou de gestes qui ont comme point de pas­sage le Cambodge, et plus lar­ge­ment le contexte géo­po­li­ti­que de l’Asie du Sud-Est. Travaillant autour de la notion de déter­ri­to­ria­li­sa­tion — qu’elle soit forcée ou volon­taire, issue de glis­se­ments de sens incontrô­lés ou de trans­ferts minu­tieu­se­ment orches­trés — les nar­ra­tions col­lec­tées dans cette expo­si­tion for­ment des entrées détour­nées pour ques­tion­ner les pro­ces­sus de cons­truc­tions his­to­ri­ques et les héri­ta­ges patri­mo­niaux.

2 thao nguyen phan  untitled %28heads%29 from uproot rice  grow jute series  2013. courtesy of the artist medium
Thao‑Nguyen Phan, Untitled (Heads) from Uproot Rice, Grow Jute series, 2013 Courtesy of the artist

Les nom­breux bas­cu­le­ments poli­ti­ques que connut le Cambodge ont pres­que à chaque fois induit une refonte des pro­ces­sus d’his­to­ria­li­sa­tion des faits et des patri­moi­nes, qu’il s’agisse de ten­sions cen­sé­ment intem­po­rel­les avec des pays voi­sins comme le Viêt-Nam et la Thaïlande, du Protectorat fran­çais (1863-1953), du Coup d’État et de la prise du pou­voir par Lon Nol (1970), des quatre années de guerre civile conco­mi­tan­tes à l’ascen­sion des partis com­mu­nis­tes en Asie du Sud‑Est, des quatre années géno­ci­dai­res du régime Khmer Rouge (1975-1979), de la République popu­laire du Kampuchéa (1979-1991), de la mise sous auto­rité pro­vi­soire des Nations Unies (1992-1993) ou du règne auto­cra­ti­que du Premier Ministre Hun Sen (depuis 1998).

4 tranminhduc normal day no 2   some day in ny medium
Tran Minh Duc, Normal day No 2 — Some day in NY, 0

Les œu­vres de l’expo­si­tion se concen­trent sur des mou­ve­ments en marge de moments his­to­ri­ques, comme les exils forcés ou les migra­tions volon­tai­res d’intel­lec­tuels d’Asie du Sud-Est en France et dans ses autres colo­nies (Hàm Nghi, Tran Minh Duc). Les œu­vres de Thao-Nguyen Phan évoquent les inci­den­ces enfouies des ingé­ren­ces de la France et du Japon sur l’évolution des pay­sa­ges agri­co­les et des formes de défé­rence, alors que d’autres artis­tes inven­tent des dépla­ce­ments fic­tion­nels à partir de lieux patri­mo­nia­li­sés (Shooshie Sulaiman, Pratchaya Phinthong). Certains tra­vaux retra­cent des tra­jec­toi­res inti­mes d’objets ou d’ano­ny­mes (Felix González-Torres, Khvay Samnang, Vuth Lyno), tandis que d’autres pren­nent comme point de départ des voya­ges d’artis­tes oscil­lant entre la quête de perte de repère et la recher­che de pos­si­bles ori­gi­nes mani­fes­tes (Albert Samreth, Singapore Art Archive Project, Vandy Rattana).

5 vuth lyno  untac project  2016. courtesy of the artist medium
Vuth Lyno, UNTAC Project, 2016 Courtesy of the artist.
  • Vernissage Mardi 13 septembre 18:00 → 21:00
13 Bibliothèque Zoom in 13 Bibliothèque Zoom out

9, esplanade Pierre Vidal-Naquet
Rdc de la Halle aux Farines
Face aux Grands Moulins de Paris sur le campus de l’Université Paris 7 – Denis Diderot


75013 Paris

T. 01 45 84 17 56

www.betonsalon.net

Bibliothèque François Mitterrand

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Félix González-Torres
  • Pratchaya Phinthong
  • Khvay Samnang
  • Vandy Rattana
  • Shooshie Sulaiman 

  • Vuth Lyno
  • Hàm Nghi
  • Thao‑Nguyen Phan
  • Saap (Singapore Art Archive Project)
  • Albert Samreth
Et 3 autres…

Actualité liée aux artistes