August Walla — ecce Walla

Exposition

Dessin, photographie

August Walla
ecce Walla

Passé : 18 avril → 23 mai 2015

August Walla (1936 — 2001) — considéré depuis longtemps comme l’un des « classiques » de l’art brut — était certainement le plus polyvalent d’entre eux. L’œuvre peint de cet Autrichien de génie est exposé et collectionné depuis près de 40 ans. La galerie christian berst art brut propose de découvrir une facette plus intime de sa création polymorphe à travers une cinquantaine de photographies inédites, textes dactylographiés de manifestes, manuscrits et dessins au crayon de couleur formant un ensemble historique jamais encore réuni dans une galerie.

Né en 1936 en Basse-Autriche, August Walla reste fils unique et vit une relation fusionnelle avec sa mère. Incapable de s’accoutumer à l’école, il est placé dans une institution spécialisée.

À seize ans, il menace de se suicider et de mettre le feu à sa maison ce qui lui vaut d’être interné pendant quatre ans dans un hôpital psychiatrique où on le diagnostique schizophrène. À sa sortie, sa mère se dévoue entièrement à son service. Mais en 1970, August est de nouveau admis en psychiatrie, à l’hôpital de Gugging près de Vienne. Seize ans plus tard, il devient l’un des pensionnaires de la Maison des artistes (Haus der Künstler) créée quelques années plus tôt par le docteur Navratil en marge de l’institution. Walla y restera jusqu’à la fin de ses jours en 2001.

Comme Adolf Wölfli, Walla a rempli des pages d’écriture et lorsque la feuille de papier s’est révélée trop étroite, il a recouvert les murs de sa chambre de dessins et d’inscriptions. Parfois il peignait même sur les arbres ou sur les routes, pour ensuite photographier ses messages avec une caméra repeinte en vert parce qu’il détestait le noir. Walla inventait sans cesse des langages imaginaires inspiré par la lecture de dictionnaires de langues étrangères. Ecriture et dessin sont indissociables dans son œuvre, pétrie de symboles obsessionnels et qui se déroule comme un continuum, dont chaque partie serait inséparable de l’ensemble.

Un catalogue bilingue (FR/EN) de 190 p. préfacé par Johann Feilacher accompagne l’exposition.

  • Vernissage Samedi 18 avril 2015 à 18:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

3-5, passage des Gravilliers


75003 Paris

T. 01 53 33 01 70

www.christianberst.com

Arts et Métiers
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste

  • August Walla