Beyond the End

Exposition

Installations, performance, techniques mixtes, vidéo

Beyond the End

Passé : 30 mai → 27 juillet 2014

Beyond the End est une exposition consacrée à un programme de recherche et de résidence initié en 2010 en Terre de Feu (Chili) par la commissaire d’exposition Camila Marambio.

Au fil des ans, elle a donné forme à un dialogue entre des artistes, des scientifiques, le Parc naturel de Karukinka et ses habitants, dans ce programme intitulé Ensayos selon l’idée que seule une collaboration créative peut atténuer les frontières dans le domaine de la conservation bioculturelle. Ce programme aborde des questions liées à l’interdépendance complexe entre les êtres humains, non-humains et leur environnement, et vise à élaborer une sensibilité esthétique face aux découvertes scientifiques.

Le Parc naturel de Karukinka est un paysage politique, et un laboratoire dans lequel les artistes et les scientifiques viennent confronter leurs différentes méthodologies et développer une pratique expérimentale commune. Cette pratique consiste à « écouter l’appel ». Si nous entendons l’appel de quelqu’un ou de quelque chose, cela nous rend immédiatement responsable d’y répondre en parole ou en acte.1 Cet exercice initial de sensibilisation aux appels de la nature a conduit les participants d’Ensayos à s’aventurer vers de nouveaux territoires performatifs, éthiques, et cognitifs.

Kadist art foundation beyond the end christy gast rio robalo medium
Christy Gast, Rio Robalo, 2014 Courtesy of the artist & Kadist Art Foundation, Paris

Articulée en trois parties, l’exposition Beyond the End se compose d’une installation immersive, d’une semaine de travail entre artistes et scientifiques, suivie d’une résidence de production pour certains d’entre eux.

La session de travail aura lieu après le vernissage et permettra d’approfondir certaines questions liées aux différentes méthodologies employées, à l’éveil d’une sensibilité morale et éco-esthétique, à la notion d’espèces, à l’histoire des mouvements collectifs et individuels en Terre de Feu, entre autres sujets. Lors de cette semaine de travail, chaque participant fera une présentation ouverte au public. (cf calendrier à venir). De ces présentations découleront la troisième partie de l’exposition. Il s’agit du lancement du nouvel objectif de recherche de groupe (Ensayo #3), dédiée à la géographie post-humaine des îles de la Terre de Feu. Certains des artistes et scientifiques en résidence pendant l’exposition poursuivront des recherches sur l’histoire de la Terre de Feu, sur son interdépendance avec le non-humain mais aussi avec les intérêts coloniaux, économiques et scientifiques du reste du monde et en particulier français. Chaque chercheur sera invité à utiliser Kadist comme un bureau ou un laboratoire afin de réunir le matériel de recherche initiant de nouvelles problématiques. Qu’elle qu’en soit la forme, ce matériel servira lors de la prochaine résidence en Terre de Feu prévue en janvier 2015.

1 Emilie Hache, « Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatique » (Les empêcheurs de penser en rond / La découverte, 2011) et Emilie Hache et Bruno Latour, « Morale ou moralisme ? Un exercice de sensibilisation », Raisons politiques, n°34, mai 2009, p. 143-166 ont inspiré la rhétorique d’Ensayos.

  • Vernissage Vendredi 30 mai 2014 à 19:00
18 Montmartre Zoom in 18 Montmartre Zoom out

19 bis, 21, rue des trois frères


75018 Paris

T. 01 42 51 83 49

www.kadist.org

Abbesses
Anvers

Horaires

Du jeudi au dimanche de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Myriam Lefkowitz
  • Christy Gast
  • Geir Tore Holm & Søssa Jorgensen
  • Fabienne Lasserre
  • Maria Luisa Murillo
  • Amanda Piña
  • Carolina Saquel

Actualité liée aux artistes