Brothers of the Shadow — Lancement de la monographie consacrée a Florian & Michael Quistrebert

Conférence

Peinture, sculpture

Brothers of the Shadow
Lancement de la monographie consacrée a Florian & Michael Quistrebert

Passé : Mardi 24 avril 2012 19:00 → 21:00

Lancement de la monographie consacrée aux trois dernières années de production de Florian & Michael Quistrebert, et discussion autour du projet en présence des artistes et de Pascal Rousseau, historien d’art.

Tels des alchimistes à travers les âges, les frères Quistrebert sont une énigme. Ils créent des séquences d’yeux empilés dans des triangles avec une répétition si brutalement structurée qu’elles deviennent une invocation. Mais que conjurent-elles? Que manifestent-elles ? Les artistes nous donnent un indice dans leur interview avec Martha Kirszenbaum et Dave Harper pour l’exposition NineteenEightyFour, lorsqu’au cours d’une discussion concernant les Illuminati et les Congruent Triangles les frères suggèrent : « Notre intérêt pour ce symbole spécifique est apparu alors que nous faisions des recherches sur l’occultisme et les sociétés secrètes, à commencer par l’une des plus célèbres, mais qui reste très mystérieuse, la franc-maçonnerie. A cette époque, notre travail faisait également l’objet d’un sérieux réexamen. Nous intégrions notamment de plus en plus de formes géométriques et non figuratives dans nos compositions tout en nous éloignant de la peinture de paysage narratif. Nous avons découvert que l’œil encadré par un triangle est symboliquement connu comme l’œil omniscient de Dieu, à qui rien ne peut être dissimulé. Bien que les francs-maçons ne fassent référence à aucune divinité incarnée capable de miséricorde ou de colère, l’œil dans le triangle, du point de vue maçonnique, représente une entité neutre supérieure qui surveille et organise ce monde (l’Œil), et c’est également l’archétype de la connaissance suprême (le Triangle). Cet œil symbolise donc un véritable état d’esprit absolu, ce stade ultime de la conscience que recherchent les maçons et qu’ils ont effectivement nommé « le Grand Architecte de l’Univers ».

Extrait du texte de Genesis Breyer P-Orridge, Shadows and Mirrors (traduction Jean-Pierre Turmel).

20 exemplaires hors commerce, signés et comportant une peinture originale sur la couverture, seront présentés et mis en vente.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas

75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Michael Quistrebert
  • Florian Quistrebert