Charles Avery

Exposition

Dessin, sculpture, techniques mixtes

Charles Avery

Passé : 27 mai → 8 août 2010

Le Frac Ile-de-France/Le Plateau organise la première exposition personnelle en France de Charles Avery. Cet artiste écossais né en 1973, vivant et travaillant à Londres, est l’auteur d’une véritable mythologie — The Islanders an Introduction — à laquelle il se consacre entièrement depuis 2004.

A travers textes, dessins, installations et sculptures, Charles Avery nous décrit une île et un monde imaginaire — sa géographie, sa faune sa flore, ses habitants — régi par des lois particulières, qu’un explorateur est amené peu à peu à nous faire découvrir.
Au-delà d’une narration empreinte d’un réalisme achevé — ses dessins, en particulier, qui témoignent d’une étonnante virtuosité — le récit révèle un système complexe où des considérations d’ordre logique et philosophique semblent l’emporter : les faits, gestes et évènements qui nous sont rapportés paraissent continuellement répondre à des dialectiques fondées sur l’équivalence et l’incertitude.

D’emblée, ce rapport à une pensée qui structure un tout, précisément à l’instar de l’artiste qui nous crée un monde, est affiché par les noms donnés, non sans humour, tant à certains espaces de ce monde parallèle qu’à certains protagonistes de The Islanders : Onomatopœia est la ville centrale de l’île imaginaire, les Noumenons sont des animaux dont on ne voit jamais la tête, l’archipel de l’Axiome de Wittgenstein baigne dans l’Océan Analytique…

L’imagination débordante de Charles Avery, son étonnante inventivité, ne semblent par ailleurs connaître aucune limite et se manifestent par la création et la description minutieuses d’une infinité de personnages, de divinités, de scènes et de phénomènes confondants à la fois de vraisemblance et de parfaite singularité.

L’étrangeté qui en résulte, au-delà de la facture d’un dessin pour le moins insolite, au-delà d’associations de formes où le réalisme le plus cru côtoie une abstraction aux accents idéalistes, est aussi celle de la démarche elle-même, qui à bien des égards revêt une forme d’obsolescence : si l’entreprise fictionnelle rappelle celle d’illustres prédécesseurs — Faulkner, Borges en particulier ou, dans le champ de l’art, Broodthaers — elle peut paraître à l’heure de Second Life et des nouveaux médias parfaitement incongrue.

  • Vernissage Mercredi 26 mai 2010 18:00 → 21:00
  • Corps collector — Vanessa Le Mat Performance Jeudi 8 juillet 2010 à 19:30

    Corps collector est une performance déambulatoire pour plusieurs interprètes, reliant la figure du chorégraphe à celle du collectionneur : Le corps envisagé comme collectionneur de sens, de mouvements, de mémoires, d’états de lieux internes… Vanessa Le Mat a été interprète et collaboratrice de William Forsythe. Elle développe ses projets chorégraphiques à Paris depuis 2006 et inscrit sa recherche en dehors du cadre scénique traditionnel.

19 Paris 19 Zoom in 19 Paris 19 Zoom out

22 rue des Alouettes


75019 Paris

T. 01 76 21 13 41

www.fraciledefrance.com

Jourdain

Horaires

Du mercredi au dimanche de 14h à 19h
Plateau-Apéro : nocturne le 1er mercredi de chaque mois (sauf soirs de vernissage) jusqu’à 21h

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Charles Avery