Christian Courrèges — Swenkas

Exposition

Photographie

Christian Courrèges
Swenkas

Passé : 24 janvier → 2 mars 2013

Christian Courrèges s’est spécialisé dans le portrait d’individus appartenant à des groupes constitués et parfois plus informels. Il s’est intéressé aux toreros, il a photographié en gros plan des visages d’haïtiens ou des détenus et surveillants de la prison des Baumettes ; des magistrats français et anglais ou les prélats de la curie romaine en habit. Aujourd’hui il s’installe à la galerie baudoin lebon pour nous dévoiler cette dernière série sur les swenkas d’Afrique du Sud.

Dans chaque ensemble, l’artiste isole le sujet de tout décor. L’image est alors exclusivement cadrée sur l’individu qui est identifiable grâce à un attribut ou un costume lié à sa fonction ou sa condition.

Mais l’artiste donne à voir au-delà des apparences et des catégories sociales, il s’interroge sur la tension entre appartenance au groupe et affirmation de l’individualité, entre authenticité et ce qui est convenu d’appeler le « masque social ».

Les Swenkas (ou Swenkers) sont des travailleurs Zoulou qui participent à des compétions d’un genre particulier. Swenk, vient du mot anglais Swank, verbe et substentif qui signifie : élégance ostentatoire, en mettre plein la vue, crâner. Les Swenkas s’affrontent en fin de semaine, dans des concours d’élégance où ils défilent tour à tour dans une chorégraphie silencieuse et toute personnelle. Chacun affiche son style, sa gestuelle particulière et son sens de la pose. Ils sont jugés sur leur tenue (costumes de grandes marques, avec parfois l’étiquette cousue sur la manche ou costumes taillés sur mesure) , et sur l’attrait de leur présentation. Parades très chics ou défilés marqués par l’humour. Les Swenkas attirent l’attention du public sur chaque détail de leur habit : ceinture, chaussures ou somptueuse doublure des vestes. Le Swenking est apparu dans les années 60, créé par les travailleurs migrants, vivant dans des foyers à Johannesburg et dans les grandes villes Sud-Africaines, loin de leurs villages. Il est une réponse à la vie dure, aux conditions misérables et à la longue séparation des familles. Regroupés en association, les Swenkas exigent un comportement exemplaire, bannissent la consommation d’alcool en public, mais surtout défendent le respect de soi, la dignité, la créativité, l’humour et la solidarité. Lors des compétitions, chaque compétiteur débourse une petite somme d’argent dont la totalité ira au vainqueur. Cette somme peut être complétée par le droit d’entrée demandé au public. Un costume sur mesure coûte environ 1 200€, la plupart du temps, un travailleur Zoulou gagne entre 300 et 400€ mensuels.

  • Vernissage Mercredi 23 janvier 2013 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

8 rue Charles-François Dupuis

75003 Paris

T. 01 42 72 09 10 — F. 01 42 72 02 20

www.baudoin-lebon.com

République

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Christian Courrèges