Chung Kwang-Hwa — Tiens ! J’ai retrouvé ma voiture

Exposition

Installations, photographie

Chung Kwang-Hwa
Tiens ! J’ai retrouvé ma voiture

Passé : 25 octobre → 1 décembre 2012

Exposition sélectionnée par le Mois de la photo OFF

Modélisation de la mémoire…

Avec les moyens les plus simples, un large caisson rempli de poudre de plâtre animée par une machine à vapeur et une lumière incandescente, Chung Kwang-Hwa décrit les processus de mémoire : Dans la masse du plâtre se creusent des vallées et des montagnes, des lacs et des déserts en constante évolution, sur lesquelles planent des vapeurs brumeuses. Ainsi se modélise le fonctionnement de notre mémoire, où le temps et les impulsions de la vie provoquent une construction et une décomposition incessantes du paysage de nos souvenirs.

Tiens ! J’ai retrouvé ma voiture — installation et photographie

L’idée de perte constante de la mémoire des événements, de modification inconsciente de la véracité du souvenir hante les œuvres de Chung Kwang-Hwa. Dans ses installations errent des moulages de petites voitures ; des voitures anciennes qui nous ramènent à des temps oubliés et à une poésie enfantine. Elles sont comme des souvenirs ; parfois en parfait état, le plus souvent légèrement altérées par le temps, à demies enfouies dans le plâtre, plus tout à fait ce qu’elles étaient autrefois, voir quasi effacées… Ce sont souvent des modèles de mêmes voitures, mais leur taille et leur aspect varient, comme un même objet change de caractère, comme un même événement prend plus ou moins d’importance selon le temps qui passe, la valeur affective qu’on y attache.

Les évolutions des « caissons de mémoire » de l’artiste se font à l’abri des brumes qui les enveloppent ; jamais on ne peut voir l’entièreté du paysage — comme jamais on ne peut se souvenir de tout à la fois. L’inaccessibilité aux souvenirs les plus profondément enfouis en nous est illustrée dans les installations de l’artiste par les imposantes structures noires qui contiennent le paysage, n’en laissant voir qu’une partie. Devant une autre de ses œuvres, le spectateur est dans l’impossibilité de faire le tour de l’installation — trop immense —  coincée entre trois murs. Et on ne peut pas percevoir le fond, lointain, voilé… Mais un souffle sur les vapeurs, un mouvement soudain des brumes, et un pan du paysage se dévoile comme une réminiscence…

Tiens ! J’ai retrouvé ma voiture. Retrouver : retrouver une partie de soi-même, cet ancien moi qui ressuscite devant un objet intimement lié à l’enfance ; se remémorer, voir trouver encore.

Avec ses installations, Chung Kwang-Hwa évoque les mystères des processus du souvenir et de l’oubli, des flux de vie et de mémoire permanents et immaitrisables… Par un travail parallèle de photographie l’artiste tente de capturer l’instant, afin que l’image génère à son tour le souvenir. Ainsi, un mouvement de l’évolution du « caisson de mémoire » est retenu par le médium photographique : Quelques « voitures-souvenirs » se dégagent du brouillard, apparaissent en pleine lumière, tandis que d’autres, encore plongées dans l’obscurité, se dessinent dans le flou. Un souvenir qui en appelle un autre… Quelques secondes plus tard, cette voiture que l’on aperçoit encore à peine aurait peut-être été le sujet principal d’une scène totalement différente.

C’est là le propos de Chung Kwang-Hwa : rendre compte de ce qui nous échappe, saisir l’insaisissable, le fil d’une pensée, ou un souvenir sur le point de s’évanouir.

Après avoir été diplômé de l’Université d’art Chugye, option gravure en 2001, Chung Kwang-Hwa (né à Séoul en Corée du Sud en 1974) s’est installé à Paris pour suivre une licence d’Arts Plastiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qu’il a obtenu en 2007. En 2009, il fut le lauréat du concours Paris Jisung pour les jeunes artistes, dont le prix était une exposition et un catalogue. Il a participé depuis 2005 à de nombreuses expositions collectives en Europe et en Corée du Sud, ainsi qu’à la foire Art Karlsruhe et Cologne en 2012. Tiens ! J’ai retrouvé ma voiture, sélectionnée par le Mois de la photo Off 2012, est sa première exposition personnelle en France.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

48, rue de Turenne


75003 Paris

T. 01 42 76 00 33 — F. 01 42 76 00 10

www.marialund.com

Chemin Vert
Saint-Paul

Horaires

Du mardi au samedi de midi à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Chung Kwang Hwa