Claire-Jeanne Jézéquel — Œuvres récentes

Exposition

Architecture, dessin, installations, peinture...

Claire-Jeanne Jézéquel
Œuvres récentes

Passé : 10 janvier → 23 février 2013

Pour la première exposition personnelle de Claire-Jeanne Jézéquel à la galerie Jean Fournier, nous sommes heureux de présenter un ensemble de sculptures récentes intitulées Sketches. Cette exposition fait suite à celle qui lui a été consacrée dans les Ecuries du Domaine de Kerguéhennec à l’automne-hiver 2012 avec des œuvres de cette même série.

Les Sketches sont réalisés par l’assemblage de plaque de Placoplatre découpées et contrecollées sur des rails de métal. Dans les Sketches, le Placoplatre est recouvert d’une couleur qui vient se diluer sur la surface: noir, bleu ou rouge.

Ces œuvres sont autant des constructions spatiales que des dessins dans l’espace. Le choix du titre de ces œuvres en atteste.

Pour l’artiste « un sketch est, en anglais, un croquis, une esquisse. C’est aussi une saynète, une forme brève de représentation ou de jeu. Jouer la géométrie contre la forme qui s’échappe dans la coulure de l’encre, le dessin contre la sculpture, la brutalité du matériau contre l’effusion de la couleur. »1

À la galerie Jean Fournier parmi les œuvres exposées, l’une vient épouser le plus long mur de la galerie menant sous la verrière : Sketch (n°13, grande esquisse rouge). Cette œuvre s’érige tout autant qu’elle s’articule et s’élance horizontalement sur le mur. La couleur rouge y est intense et vive. Dans cette œuvre la sensation de rapidité souvent évoquée par l’artiste pour ce dernier pan de développement de son œuvre est fortement présente. La notion de rapidité est également présente dans le Sketch (n°19) mais d’avantage ici en rapport avec l’exécution de l’œuvre. Ainsi évoquant cette œuvre et une autre de la même suite, elle écrit :

« Je les ai vraiment réalisées avec cette idée de rapidité, avec l’énergie de composer à partir d’éléments très simples comme lorsqu’on fait un croquis. Pour moi ce sont des croquis de sculptures. Ce sont déjà des sculptures. Le sens du mot sketch est peut être plus important dans ce sens-là. » 2

À travers ces dernières œuvres, nous retrouvons la prédilection de l’artiste pour l’utilisation et la réadaptation de matériaux simples souvent utilisés pour la construction de bâtiment. Comme l’explique Catherine Millet, il y a toujours chez Claire-Jeanne Jézéquel le souhait de « garder à l’esprit comment les œuvres sont fabriquées, maintenues, au moment où leur contemplation tend à faire oublier ces conditions prosaïques »3. 
Le contraste entre la rigueur du matériau choisi et la fluidité de l’encre rappelle celui présent dans une série précédente intitulée Pseudo casting où certains bords en aggloméré étaient cassés, laissés bruts alors que la surface supérieure était recouverte d’une peinture lisse, attirante.

L’usage de la couleur est dans ces dernières œuvres surprenante et singulière. En effet elle remplit pleinement les caissons ou se diffuse sur la totalité des feuilles présentes sur les plaques de Placoplatre. Elle joue ici d’une forte charge recouvrante. La couleur est pulvérisée ou jetée sur les feuilles de Placoplatre, elle engendre alors une multitude de subtilités et de variations chromatiques intenses.

S’il s’agit avant tout de couleur et non de peinture — faudrait-il évoquer la teinture comme le suggère Karim Ghaddab dans le texte du catalogue de l’exposition — Claire-Jeanne Jézéquel à travers ses dernières œuvres donne à voir et à penser un engagement singulier du questionnement de la sculpture à travers le dessin ou l’esquisse en passant par l’évocation de la peinture à travers la couleur.

Un catalogue commun est publié à l’occasion de cette exposition et de celle du Domaine de Kerguéhennec, avec un texte de Karim Ghaddab.

1 Claire-Jeanne Jézéquel in catalogue l’art dans les chapelles, 2011, p.74

2 Claire-Jeanne Jézéquel in catalogue dé-composition, Les Tanneries d’Amilly, galerie l’Agart, 2012, p.22

3 Catherine Millet, “Claire-Jeanne Jézéquel La dialectique du contreplaqué”, in Art Press n°303, juillet 2004, p.44

Leïla Simon
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

22, rue du Bac


75007 Paris

T. 01 42 97 44 00

www.galerie-jeanfournier.com

Rue du Bac
Tuileries

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Claire-Jeanne Jézéquel