Claude Lévêque — Sous le plus grand chapiteau du monde (Partie 2)

Exposition

Installations

Claude Lévêque
Sous le plus grand chapiteau du monde (Partie 2)

Passé : 19 octobre 2015 → 25 janvier 2016

Louvre claude leveque 2 grid Claude Lévêque au Louvre, Sous le plus grand chapiteau du monde La nouvelle installation de Claude Lévêque au Louvre, à l’image de son œuvre, est aussi viscéralement et immédiatement poignante qu... 3 - Bravo Critique

Le Louvre invite Claude Lévêque, artiste majeur de la scène contemporaine internationale, à proposer une création spécifique dans les vastes espaces du Louvre médiéval. Issu des avant-gardes de la fin de la fin des années 1970, le travail de Claude Lévêque métamorphose les lieux qu’il investit. Les fossés médiévaux sont propices au développement d’un parcours, pensé par l’artiste comme un univers qui est une base de récit. Empli d’une énergie dense, l’œuvre de Claude Lévêque dialogue avec les lieux qu’elle rencontre pour y activer une forte charge d’évocations et de sensations.

Le premier volet sous la pyramide a été conçu comme le prélude de l’exposition dans les fossés médiévaux du Louvre.

Depuis le 2 avril 2014, la pyramide du Louvre, dont la colonne centrale était destinée dès l’origine à recevoir une sculpture monumentale, accueille une œuvre très épurée pour ce premier volet de son projet in situ. Succédant aux sculptures de Loris Gréaud et Tony Cragg, et à la flèche gothique torsadée de Wim Delvoye, l’intervention de Claude Lévêque débute par une mise en incandescence de la pyramide de Ieoh Ming Pei.

Claude leveque sous le plus haut chapiteau louvre medium
Claude Lévêque, Sous le plus grand chapiteau du monde (partie 1) © ADAGP, Claude Lévêque. Courtesy the artist & kamel mennour, Paris.

Liée à la symbolique antique, cette œuvre fait écho aux modules triangulaires des structures tendues et s’inscrit plus largement dans l’architecture alentour et dans la perspective du Carrousel du Louvre jusqu’à l’obélisque puis La Défense.

Le second chapitre de l’exposition de Claude Lévêque vient habiter le Louvre médiéval à partir du mois d’octobre 2015.

Il réactive les mises en espace sensorielles par l’utilisation de la lumière, du son, d’objets et de matériaux. Ses dispositifs rencontrent la réalité, sa propre mémoire et celle des lieux, et placent le visiteur en embuscade, « entre coercition et ravissement ».

La lumière, pourtant incarnée très différemment dans les différentes phases du parcours, reste un motif récurrent lors de la déambulation le long des fossés.

Claude leveque sous le plus haut chapiteau louvre 02 medium
Claude Lévêque. Sous le plus grand chapiteau du monde (partie 2) © ADAGP, Claude Lévêque. Courtesy the artist & kamel mennour, Paris.

Présent au Louvre pendant presque deux ans pour s’imprégner du musée-palais et de ses collections, Claude Lévêque s’inscrit dans une continuité du vocabulaire artistique. Les éléments du récit mis en place dans les fossés médiévaux sont le prolongement de l’éclair sous la pyramide et font directement référence aux collections du musée.

« La lumière et le son sont des moyens de métamorphose complète. Ce sont deux éléments primordiaux dans une sensation. Après viennent les textures, les images, les ambiances, les objets, etc. »

Claude Lévêque.

——————————

Publication

À l’occasion de l’invitation du musée du Louvre à Claude Lévêque, Art Book Magazine publie la première monographie numérique de l’artiste. Cette application interactive, disponible gratuitement sur iPad, présente une vue d’ensemble de son œuvre. Avec plus d’une heure de vidéos et d’entretiens audio, de nombreuses reproductions et documents inédits, cette publication est une première dans le monde de l’édition d’art, par une circulation inédite dans l’œuvre ainsi que par l’importante quantité et la diversité des contenus proposés, spécialement adaptés à ce nouveau support.

Accédez à la monographie de Claude Lévêque

——————————

En lien avec l’exposition :
  • Concert — Auditorium Evénement Lundi 19 octobre 2015 à 18:30

    Artiste mélomane, Claude Lévêque inaugure son exposition au Louvre avec le concert exceptionnel d’un musicien qu’il admire, le Berlinois Blixa Bargeld. Chanteur charismatique du groupe de rock Einstürzende Neubauten depuis trois décennies, il mène également des projets alternatifs avec des artistes issus d’horizons variés comme le compositeur de musiques de films Teho Teardo. Avec le concours d’un quatuor à cordes, ils explorent les interactions entre rock et musique de chambre en accomplissant un passionnant travail sur la langue, en italien, en anglais et en allemand. Cet écrin musical intimiste révèle l’intensité dramatique de la voix de Blixa Bargeld ainsi que sa puissance ensorcelante.

01 Paris 1 Zoom in 01 Paris 1 Zoom out

Palais royal, musée du Louvre

75001 Paris

www.louvre.fr

Palais Royal – Musée du Louvre

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de 9h à 18h
Nocturne les mercredis, les vendredis jusqu’à 21h30
Lundi, jeudi, samedi, dimanche : fermeture des salles à partir de 17h30

Tarifs

Plein tarif 15 €

D’octobre à mars : le premier dimanche de chaque mois, l’accès aux collections permanentes est gratuit pour tous.

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Claude Lévêque