Construire, déconstruire, reconstruire: le corps utopique — Kader Attia

Exposition

Collage, photographie

Construire, déconstruire, reconstruire: le corps utopique
Kader Attia

Passé : 24 mai → 19 août 2012

Capture d e cran 2012 06 29 a 13.56.53 grid Sept En juillet, Slash fête le mélange des genres en faisant un pied de nez aux sirènes de l’été ; c’est en effet la notion du travail de l’artiste qui est à l’honneur ce mois-ci.

Kader Attia est invité à présenter dans les collections permanentes un accrochage monographique autour de son œuvre La piste d’atterrissage (2003) acquise en 2006. Ce diaporama décrit l’univers intime de transsexuels algériens exilés à Paris. Etrangers dans leur corps et dans une culture, ils construisent une identité nouvelle en se réappropriant ces deux champs. Postulant que le corps est la première architecture, Kader Attia articule sa proposition autour de l’idée de réparation, recherche récurrente et fondatrice de son œuvre, et choisit de faire dialoguer cette projection avec des photographies et des collages mêlant vues urbaines, bâtiments, architectures Vernaculaires et utopiques.

Ce projet poursuit un cycle d’invitations adressées aux artistes dont les œuvres ont enrichi la collection et offre l’occasion d’une médiation commune avec le MAC/VAL qui invite également l’artiste à montrer une œuvre spécifique pour le nouveau parcours de la collection « Vivement demain ».

Kader Attia est né en 1970 à Paris, de parents algériens. Il étudie la Philosophie et l’Art à Paris. En 1993, il passe un an à la Escola de Artes Applicades à Barcelone. Sa première exposition personnelle a lieu en 1996, en République Démocratique du Congo. Depuis lors, il expose régulièrement à travers le monde. L’enfance de Kader Attia, passée entre la France et l’Algérie, oscillant entre l’Occident chrétien et le Maghreb musulman, a eu un impact déterminant sur son travail. Utilisant ses propres identités comme point de départ, il questionne la relation de plus en plus difficile entre l’Europe et ses immigrants, particulièrement ceux de foi musulmane. Ce faisant, il ne se limite pas à un medium en particulier pour explorer des thèmes sujets à controverse.

Kader Attia vit et travaille à Berlin / Allemagne et à Alger / Algérie.

16 Trocadéro Zoom in 16 Trocadéro Zoom out

11, avenue du Président Wilson


75016 Paris

T. 01 53 67 40 00 — F. 01 47 23 35 98

www.mam.paris.fr

Iéna

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h
Nocturne les jeudis jusqu’à 22h

Tarifs

Plein tarif 12 € — Tarif réduit 9 €

Accès gratuit pour les collections permanentes

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste