Davide Balliano — Panos Tsagaris — Picatrix

Exposition

Dessin, installations, sculpture

Davide Balliano — Panos Tsagaris
Picatrix

Passé : 9 février → 30 mars 2013

L’exposition juxtapose les travaux de Davide Balliano et Panos Tsagaris. Son titre provient du Ghâyat al-Hakîm, connu en Occident sous le nom de Picatrix. The Aim of the Sage. Il s’agit d’un des grimoires les plus larges et les plus complets existant, attribué au mathématicien andalou aj-Majrit. C’est un travail composite qui synthétise des études plus anciennes sur l’Hermétisme, le Sabéisme, l’Ismaélisme, l’astrologie et l’alchimie produites dans le Proche Orient aux IXe et Xe siècles.

Plus tard, ce livre a eu une influence majeure sur la pensée magique de l’Europe de l’ouest, du Corpus Hermeticum de Marsilio Ficino au XVe siècle à Cornelius Aggripa, Thomas Campanella, Dr John Dee et Parcelsus qui s’ajoutent aux auteurs anonymes de grammaires magiques comme Clavicula SalomonisLa Petite clef de Salomon.

Il est aussi indispensable à la compréhension d’une large partie de la production intellectuelle datant de la Renaissance, notamment des arts figuratifs.

Depuis l’aube du temps, il y a une connexion intrinsèque entre l’art et l’alchimie. Tous deux cherchent à transformer l’ordinaire en extraordinaire, attribuant une signification idéologique et spirituelle aux matériaux. L’art et l’alchimie, souvent nommé l’ « Art secret » ou « hermétique », représentent des modes spécifiques de l’effort humain pour redéfinir la nature. Plus souvent l’alchimie a utilisé l’art pour diffuser ses idées : on trouve souvent des images et des emblèmes dans les manuscrits alchimiques et les publications imprimées. De même, des allusions à l’alchimie peuvent être présentes dans les œuvres d’art. Pour l’art moderne, qui est souvent dépourvu de symbolisme alchimique en apparence, cette approche est particulièrement intéressante. Au XXe siècle quelques artistes se passionnent pour ce sujet. Parmi eux figurent Marcel Duchamp et Yves Klein. Aujourd’hui une petite minorité d’artistes conserve cet intérêt pour les significations et les substances alchimiques.

La pratique de Davide Balliano et Panos Tsagaris, à travers une large étendue de medium, est influencée par de nombreuses références : de l’histoire de l’art et de la culture aux influences alchimiques et ésotériques, incluant des symboles hérités des Rose-Croix et des Francs-Maçons. En orchestrant avec un juste équilibre la polysémie de leurs sources dans une sorte de rite initiatique, ils placent le public dans leur hémisphère obscur construit de symboles hétérogènes qu’ils immergent dans une atmosphère troublante et aliénante.

Balliano et Tsagaris demeurent dans une utopie intermédiaire, le monde-mirage de la révélation où ils officient sur la rencontre des contraires, syncrétisme de formes étrange, des idéologies et des temps différents. Ils indiquent le chemin de la transmutation, de l’éternel retour de la même réalité dans la mutabilité des formes. Ils croisent les connaissances, les genres, les chronologies avec une poïétique éclairante, scandaleuse et vibrante. Dans leur recherche l’œuvre explose et se recompose elle-même en un tissu mêlé de passé et de futur. Elle vibre avec le contraire, comme un élastique tendu entre savoir et prophétie, entre tradition et dissolution.

Eugenio Viola, 2013
  • Vernissage Samedi 9 février 2013 04:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

42, rue de Turenne


75003 Paris

T. 01 42 72 68 13 — F. 01 42 72 81 94

www.michelrein.com

Chemin Vert

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Davide Balliano
  • Panos Tsagaris