Diogo Pimentão — Vincent Ganivet — SERIAL

Exposition

Dessin, installations, sculpture

Diogo Pimentão — Vincent Ganivet
SERIAL

Passé : 10 avril → 7 juin 2014

Cette exposition confronte les travaux de deux artistes, Vincent Ganivet et Diogo Pimentão.

Le premier repéré pour ses constructions arachnéennes en briques où l’équilibre côtoie l’instabilité, le second reconnu pour sa pratique élargie du dessin par recouvrement de graphite, avec laquelle il investit les champs du volume et de la performance, sont tous deux les héritiers d’une pensée moderniste.

Au-delà des points de divergence et de convergence de leurs pratiques respectives, l’exposition met en exergue une poétique ambivalente du geste et de l’espace dans laquelle rigueur et expérimentation sont inextricablement liées.

Pour Diogo Pimentão la pratique du dessin n’est plus simplement une question de représentation, de relation entre l’œil et la main, mais de contact entre deux matières qui s’impriment et opèrent un basculement de la chose représentée vers la trace et le vestige.

L’acte de dessiner implique chez lui une relation au corps quasi chorégraphique, qui détermine l’échelle de l’œuvre. Ses œuvres sont souvent à l’échelle du geste ou du corps, mis en mouvement lors de la réalisation de l’œuvre. Les dessins sont le résultat d’un processus qui implique une «chorégraphie de dessin» que l’artiste donne à voir, dans certains cas, sous forme de performances. Le dessin n’est pas directement produit par une décision, il est une démonstration littérale d’un processus. Affirmant une indétermination fondamentale, le travail de Pimentão refuse toute hiérarchie entre le dessin et la sculpture, l’intention et l’improvisation, l’œuvre et ses dérivés ou ses effets…

Vincent Ganivet dessine un territoire à mi-chemin entre l’accident et l’équilibre, l’œuvre d’art et l’objet trouvé. Reprenant des formes élémentaires (le cercle) ou des principes architecturaux (la clef de voûte), il fragilise leur orthodoxie en les menant à un état d’instabilité. Développant une pratique artistique de l’absurde et de l’éphémère, il crée des œuvres à partir de matériaux bruts, d’objets et de phénomènes quotidiens détournés de leur fonction initiale : ses sculptures en béton jouent sur le détail, la fuite et l’attente. Les catastrophes semblent toujours imminentes… Comme un tour de passe-passe, les objets révèlent leur vie cachée, le banal trouve une beauté, l’accident une poésie.

Commissariat : Lionel Balouin

  • Vernissage Mercredi 9 avril 2014 18:00 → 21:00
  • Rencontre Samedi 12 avril 2014 14:30 → 16:00

    Rencontre avec Diogo Pimentão et Vincent Ganivet dans le cadre de l’exposition « SERIAL », commissariat : Lionel Balouin. Organisée à l’occasion de chaque exposition, la rencontre avec les artistes et/ou les commissaires invités favorise des moments uniques d’échanges et de découverte des œuvres.
    Participation libre

92 Hauts-de-Seine Zoom in 92 Hauts-de-Seine Zoom out

3, place Jean Grandel

92230 Gennevilliers

T. 01 40 85 67 40 — F. 01 47 99 33 30

Site officiel

Asnières – Gennevilliers – Les Courtilles

Horaires

Tous les jours sauf le dimanche de 14h à 18h30
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Les artistes