Dissidence

Exposition

Dessin, peinture

Dissidence

Passé : 12 novembre → 22 décembre 2015

Sceptique face aux images imposées au regard, poussé par un esprit critique et jouant de multiples remises en question sur ce que nous vivons, Matthieu Boucherit s’applique, non sans ironie, à mettre en évidence certaines incohérences dans nos schémas de pensée conçus par l’Image, vue comme un simulacre.

Manipulation, fabrication, interprétation calculée et dirigée, information et désinformation par le « trop » ou le « pas » d’image, focalisation, distanciation, distillation et dématérialisation de la réalité par les nouveaux outils de communication, il nous amène à nous projeter et nous interroger au-delà de ces images. Ses peintures, ses installations, ses événements comme il les nomme, ne sont là que comme prétexte pour pointer du doigt et remettre en question, voire ébranler, nos pensées et nos comportements. Ils sont là aussi pour nous mettre face à ce que nous avons tendance à fuir.

Matthieu boucherit delaunay 01 medium
Matthieu Boucherit, Surexposé 1, 2015 Dessin au crayon graphite — 30 × 40 cm Courtesy of the artist & Galerie Valérie Delaunay, Paris

Par de véritables stratagèmes plastiques comme avec L’album des disparus ou Mise en bière (il emprunte à la photographie la technique des photos révélées, l’image vue est aussitôt noircie) ou encore comme avec Passer au passé (le visiteur regarde et participe à l’œuvre), Matthieu Boucherit manipule et dirige le spectateur. Il créé un trouble dans ce qui nous est donné à voir et nous place définitivement, nous, spectateurs, comme principal sujet et enjeu de l’œuvre. Chacun de nous devient acteur afin de pouvoir englober la multiplicité des propos et de repenser notre façon de concevoir certains mécanismes relatifs à notre existence personnelle et collective.

Après des débuts essentiellement axés sur des pratiques de peinture et de dessin qui pourraient être qualifiées de classiques avec son projet Motifs, son champs d’investigation s’est rapidement élargi pour réaliser des installations juxtaposant à ses représentations des processus empruntés à la photographie, aux différentes méthodes de diffusion médiatique et de présentation muséale.

Matthieu boucherit delaunay 02 medium
Matthieu Boucherit, Surexposé 2, 2015 Dessin au crayon graphite — 30 × 40 cm Courtesy of the artist & Galerie Valérie Delaunay, Paris

Dans cette exposition, Matthieu Boucherit propose un ensemble de peintures et de dessins dont le point commun est une discussion sur le traitement et la lecture de l’image d’actualité. Par différents dispositifs esthétiques, il va aborder ces questions à travers l’oeil du témoin de l’événement, du photographe et du spectateur. Autant de points de vue qui nous interrogent sur notre accès au monde raconté et aussi sur la frontière entre vraisemblance et vérité, simulacre et réalité.

  • Vernissage Jeudi 12 novembre 2015 à 18:30
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

22, rue du Cloître Saint-Merri

75004 Paris

T. 06 63 79 93 34

www.valeriedelaunay.com

Châtelet
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Les lundis et mardis, du jeudi au samedi de 11h à 18h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste