Dora Garcia — The Beggar’s Things

Exposition

Installations

Dora Garcia
The Beggar’s Things

Passé : 10 mars → 7 avril 2012

La galerie Michel Rein est heureuse d’accueillir la troisième exposition personnelle de Dora García (Letters to other planets, 2005, What a fucking wonderful audience, 2009). Cette exposition présente l’œuvre The Beggar’s Things, issue de la performance The Beggar’s Opera, réalisée pour le Münster Skulptur Projekte en 2007.

Dora Garcia, pour la performance The Beggar’s Opera met en scène le personnage de Filch, apparu d’abord dans l’opéra du même nom de John Gay (1728), puis plus tard dans l’Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht (1928). Un acteur a ainsi endossé le rôle de ce personnage et déambulait dans la ville, à la rencontre des habitants et des touristes. Incarnant le personnage du mendiant, l’acteur devenait marginal, parfois invisible, et donc, selon les mots de l’artiste, « pouvait parler à tout le monde, dire ce qu’il voulait, sans être vraiment remarqué — comme les serviteurs et les fous. ».

L’artiste interagissait avec le public, suivant un script ou de façon improvisée, de façon à provoquer des situations et des réactions. Son activité quotidienne fut ensuite racontée tous les quinze jours au public d’un théâtre de Münster, retranscrite sur le site Internet HYPERLINK “http://www.thebeggarsopera.org/”www.thebeggarsopera.org et enfin publiée dans l’ouvrage The Beggar’s Diary. À l’occasion de cette performance, un grand nombre d’objets ont été collectés, chacun ayant sa propre histoire et son propre rôle au sein du projet. Tous ces éléments ont été rassemblés afin de créer l’œuvre The Beggar’s Things, une sculpture sociale, qui nous renseigne non seulement sur la performance historique de Dora García à Münster, mais aussi sur nos interactions quotidiennes, qui tombent bien souvent dans l’oubli.

L’œuvre a été présentée à l’occasion des expositions Contes Choisis au Centre de Arte Santa Monica à Barcelone (2007), Where do Characters go when the story is over au CGAC (Centro Galego de Arte Contemporanea) à Saint Jacques de Compostelle, (2009), Not to play with dead things à la Villa Arson de Nice (2010) et dans le pavillon espagnol The Inadequate conçu par Dora García pour la Biennale de Venise 2011. Dora García enquête sur les relations qui existent entre l’artiste, l’œuvre d’art, le public et l’espace. Son travail nous apprend à questionner à la fois notre réalité et nous-mêmes. L’artiste s’engage elle-même dans les questions : qu’est-ce que la réalité et qu’est-ce que la fiction, incitant le visiteur à devenir protagoniste, parfois sciemment, mais pas toujours.

Avant de représenter l’Espagne à la Biennale de Venise en 2011, Dora García a bénéficié de nombreuses expositions personnelles, notamment au au FRAC Bourgogne (2005), au CGAC de Saint Jacques de Compostelle (2009), à la Kunsthalle Bern (2010) et à l’Index Contemporary Art Foundation à Stockholm (2010). Dora Garcia sera exposée à la dOCUMENTA (13) qui ouvre en juin 2012. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives, notamment au MACBA (Barcelone), à la Tate Modern (Londres) et à la Schirn Kunthalle de Francfort. Son travail est présent dans de nombreuses collections privées et publiques : Museo National Centro de Arte Reina Sofia, Madrid, le Fond National d’Art Contemporain, le MoMA de San Francisco, le MUSAC, Leon, et la Fondation Kadist qui soutient son projet pour la dOCUMENTA (13).

Dora Garcia, The Beggar’s Diary, 2008, Verlag der Buchhandlung Walther König, Köln, textes de Brigitte Franzen, Dora García, Samir Kandil, Jan Mech et Peter Aers, 567 pages.

  • Vernissage Samedi 10 mars 2012 à 18:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

42, rue de Turenne


75003 Paris

T. 01 42 72 68 13 — F. 01 42 72 81 94

www.michelrein.com

Chemin Vert

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Dora Garcia

Du même artiste