En attendant les choses graves : Fabien Boitard

Exposition

Peinture

En attendant les choses graves : Fabien Boitard

Passé : 8 avril → 14 mai 2016

Quelques traits et trois couleurs suffisent à Fabien Boitard pour peindre un pavillon : la toiture rouge surplombe un mur blanchâtre, l’autre est bleu. Mais un détail vient brouiller cette composition élémentaire, celui d’une fenêtre placée en dépit du bon sens et tracée hâtivement à la bombe. Ses contours que renforcent quelques coulures, soulignent ceux plus flous de la maison — au point qu’elle semble émergée d’un rêve ou d’un souvenir.

Quelques traits et trois couleurs suffisent à Fabien Boitard pour générer le mystère et le danger. Pourquoi ce mât au centre de l’étang, cette grille à pointes dorées qui barre le chemin de campagne, ces quatre points rouges qui entachent le sous-bois ? Autant d’énigmes dont l’artiste balise son œuvre.

Pourtant Fabien Boitard n’a rien d’une énigme. C’est un « peintre, faiseur d’images et producteur de tableaux », comme il aime à se définir. Il peint donc. Ou plutôt, il juxtapose sur une même toile différents matériaux (encre, acrylique, huile, colle), différentes techniques (giclures, repentirs, glacis, raclures) pour créer des œuvres figuratives — composées à partir de photographies glanées dans des albums de famille, la presse ou sur Internet- mais non réalistes. Car Fabien Boitard n’a peur de rien, et surtout pas de mixer les époques et les ambiances. Un bateau de guerre croise au large d’un paysage où se dressent un aqueduc et un château (« L’Eau et le feu »), treize assiettes posées sur une nappe à carreaux entourent une marmite éclaboussée de peinture vermillon (« La Cène, le plat »). Les citations visuelles abondent, sous-jacentes ou évidentes. Elles témoignent des interrogations de Fabien Boitard sur le monde qu’il observe de la petite commune de la vallée de l’Hérault située à 36 mètres d’altitude, où il s’est installé. Un promontoire pour explorer toutes les possibilités de la peinture. La sienne, singulière mais généreuse, regorge de vitalité.

Sabrina Silamo
  • Vernissage Jeudi 7 avril 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

38, rue Notre Dame de Nazareth

75003 Paris

www.galeriederouillon.com

République
Strasbourg Saint-Denis
Temple

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste