FIAC 2012 — Grand Palais & Hors les murs

Foire

Collage, dessin, installations, nouveaux médias...

FIAC 2012
Grand Palais & Hors les murs

Passé : 18 → 21 octobre 2012

Fiac 2012 original grid La FIAC 2012 en chiffres En attendant son ouverture le 18 octobre au Grand Palais, tour d’horizon de cette 39ème édition de la Fiac au travers de quelques chiffres.
La FIAC poursuit son développement et confirme son statut de foire internationale majeure.

Dans un esprit de continuité, la 39ème édition de la FIAC réaffirme les points forts de son identité : l’exigence d’une qualité exemplaire et des choix rigoureux qui en sont les garants ; une vocation généraliste qui permet de proposer un panorama équilibré de l’art moderne, de l’art contemporain et de la création émergente ; son ancrage au cœur de Paris, en symbiose avec les acteurs publics et privés du monde de l’art et de la culture ; un regard sans cesse renouvelé sur les évolutions des champs de la création artistique et du monde des idées.

À la fois internationale et française, la FIAC est devenue l’un des rendez-vous incontournables de la création artistique.

La FIAC 2012 rassemblera au Grand Palais près de 180 galeries venues de 24 pays. La France compte 61 galeries, soit 34% des exposants, puis viennent les Etats-Unis avec 30 galeries, l’Allemagne avec 24 galeries, l’Italie avec 12 galeries, la Belgique avec 14 galeries, le Royaume-Uni avec 9 galeries, et la Suisse avec 6 galeries. Les pays nouvellement représentés sont le Danemark, la Pologne, la Roumanie et les Emirats Arabes Unis.

41 galeries participent pour la première fois ou sont de retour à la FIAC.

La FIAC témoigne cette année encore de son ouverture aux différentes formes de création en amplifiant son programme Hors les Murs : le développement des projets extérieurs dans le Jardin des Tuileries, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum national d’Histoire naturelle; le renforcement de son programme de performances, de films d’artistes, et l’inauguration de programmes de conférences, ainsi que des projets associés comme au R4 sur l’Ile Seguin, sont autant de signes du rayonnement de la FIAC au sein de la capitale.

Les synergies que la FIAC développe avec les acteurs de la vie culturelle parisienne par des initiatives telles que le Parcours Privé et la Nocturne des galeries participent à la valorisation de la scène artistique parisienne et placent la capitale au cœur de l’actualité culturelle mondiale.

Traffic medium
Présence Panchounette, Traffic, 1985 Cercueil en bois peint, (Kane Kwei) figure en bois peint (N.Damas) et figurines miniatures Courtesy Galerie Semiose, Paris

Le secteur général

Nef & salon d’honneur

Après avoir inauguré l’an dernier les galeries d’exposition situées au premier étage du Grand Palais, la FIAC prend possession d’un nouvel espace de 1200m2, le Salon d’honneur, cœur historique de l’ensemble architectural du Grand Palais / Palais de la Découverte, rendant ainsi sa configuration originelle à l’édifice pour la première fois depuis 1937.

Entièrement restauré, le Salon d’honneur conserve son volume d’origine, son plafond verrier situé à 17 mètres de hauteur, ses moulures, son parquet et menuiseries ainsi que sa grande arche ouvrant directement sur la Nef. Il est accessible par l’escalier d’honneur et par deux ascenseurs.

La Nef et le Salon d’honneur accueillent 122 galeries internationales d’art moderne et d’art contemporain.

À noter la présence d’un nombre exceptionnel de galeries internationales prestigieuses telles que 303 Gallery, Air de Paris, Gavin Brown’s Enterprise, Capitain Petzel, Cheim & Read, Sadie Coles HQ, Paula Cooper, Chantal Crousel, Massimo De Carlo, Gagosian Gallery, Gladstone Gallery, Greene Naftali, Elvira Gonzalez, Marian Goodman, Bärbel Grässlin, Karsten Greve, Hauser & Wirth, Max Hetzler, Xavier Hufkens, Kukje Gallery / Tina Kim Gallery, Kurimanzutto, Yvon Lambert, Lelong, Lisson, Luhring Augustine, Matthew Marks, kamel mennour, Metro Pictures, Victoria Miro, Galerie Perrotin, Eva Presenhuber, Almine Rech, Regen Projects, Thaddaeus Ropac, Esther Schipper, Sprüth Magers, Michael Werner, White Cube, Zeno X, David Zwirner, parmi tant d’autres.

On notera le renforcement de la présence de galeries prescriptrices, parmi lesquelles Gavin Brown’s Enterprise, Greene Naftali et Meyer Riegger qui rejoignent Art : Concept, Guido W. Baudach, Isabella Bortolozzi, gb agency, Johann König, Maccarone, Jan Mot et Franco Noero…

De nombreuses galeries spécialisées en art moderne sont également présentes : Galerie 1900-2000, Raquel Arnaud, Applicat Prazan, Henze & Ketterer, Kicken, Le Minotaure, Helly Nahmad gallery, Guillermo de Osma, Sophie Scheidecker, Ubu, Zlotowski ou encore Natalie Seroussi Plusieurs solos shows seront présentés : Herman de Vries chez Aline Vidal, Alfred Manessier chez Applicat-Prazan, Filipa César chez Cristina Guerra, Lara Favaretto chez Franco Noero, Walead Beshty chez Rodolphe Janssen, Takis chez Xippas, Fausto Melotti chez Gladstone Gallery, Alan Suicide Vega chez Laurent Godin ainsi qu’Ai Weiwei chez Urs Meile.

Meeting point medium
Jonathan Monk, Meeting point, 2005 Courtesy de l’artiste & Alice Travel Cie — Photo : Marc Domage
Niveau 1

Les trois galeries d’exposition situées au 1er étage du bâtiment offrent une superficie totale de près de 2200m2 et sont dotées de plafonds verriers s’élevant à 11 mètres de hauteur. Ces galeries sont accessibles par l’Escalier des Arts et trois ascenseurs qui prennent leur départ dans la Nef et les rotondes de la Reine et Alexandre III ainsi que par cinq escaliers repartis le long du parcours. Elles accueillent 59 galeries d’art contemporain et de tendances émergentes.

On notera l’arrivée de jeunes galeries chefs de file tels que Freymond-Guth Fine Arts, Kamm, Mary Mary, Peres Projects, Reena Spaulings, Rodeo, T293, Richard Telles Fine Arts, The Third Line… qui rejoignent Marcelle Alix, Bureau, Cherry & Martin, Dependance, Eleven Rivington, Gaga, Karma International, Neue Alte Brücke et Plan B pour ne citer qu’eux.

La FIAC soutient la jeune génération de galeries françaises avec l’arrivée ou le retour de Samy Abraham, Crèvecœur, Balice Hertling, Gaudel de Stampa et Triple V qui rejoignent Martine Aboucaya, Marcelle Alix, Cortex Athletico, galerie of marseille, New Galerie, schleicher+lange

Les nouveaux exposants viennent renforcer un socle de galeries prestigieuses parmi lesquelles on retiendra Luciana Brito, Bugada & Cargnel, Chez Valentin, Ellen de Bruijne, Franck Elbaz, Loevenbruck, Monitor, Office Baroque, Projecte SD, Sommer Contemporary, Diana Stigter…

Le retour   la nature medium
Nicolas Milhé, Le retour à la nature, 2011 Courtesy de l’artiste & Galerie Samy Abraham

Le secteur Lafayette et le prix Lafayette

Niveau 1

La FIAC et son partenaire officiel, le groupe Galeries Lafayette, renouvellent avec le Secteur Lafayette, un programme de soutien aux galeries émergentes inauguré en 2009. Ce programme rassemble 10 galeries sélectionnées pour la qualité de leur programmation prospective et sur la base d’un projet spécifique pour la FIAC comportant un ou deux artistes. Elles sont choisies par un jury composé de Guillaume Houzé (Directeur du mécénat, groupe Galeries Lafayette, Paris), Stefan Kalmár (Artists Space, New York) Jean de Loisy (Président du Palais de Tokyo, Paris), Alessandro Rabottini (GAMEC, Bergame) et Sandra Terdjman (Kadist Art Foundation, Paris).

Ce programme apporte à chaque galerie un soutien financier pour leur participation à la FIAC et donnera lieu à l’attribution, le jeudi 18 octobre, du Prix Lafayette 2012.

Le prix consiste en l’acquisition d’une œuvre par le groupe Galeries Lafayette ainsi que la présentation d’une exposition au Palais de Tokyo en octobre 2013, assortie d’une dotation pour une production nouvelle.

Carol Bove et Morag Keil sont respectivement les lauréats 2009 et 2010 du Prix Lafayette. Helen Marten, lauréate du prix Lafayette 2011 exposera au Palais de Tokyo à l’automne 2012.

Pour la FIAC 2012, 10 galeries issues de 7 pays (Allemagne, Belgique, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni, Suisse) ont été sélectionnées. Six sont des nouveaux exposants.

C L E A R I N G (Brooklyn), Tiziana Di Caro (Salerne), Essex Street (New York), Freymond- Guth Fine Arts (Zürich), Gaudel De Stampa (Paris), Mary Mary (Glasgow), Motive (Brussels), Neue Alte Brücke (Francfort), Reena Spaulings Fine Art (New York) schleicher+lange (Paris, Berlin).

4 galeries présenteront des expositions personnelles : Damir Očko chez Tiziana Di Caro, Harold Ancart chez C L E A R I N G, Michaela Eichwald chez Reena Spaulings Fine Art et Will Benedict chez Neue Alte Brücke.

6 galeries proposeront des présentations conjointes de deux artistes : Dani Gal et Marc Bauer chez Freymond-Guth Fine Art, Evariste Richer et Timo Nasseri chez schleicher+lange, Jason Loebs et Valerie Snobeck chez Essex Street, Jonathan Binet et Lina Viste Grønli chez Gaudel De Stampa, Lili Reynaud-Dewar et Alexis Marguerite Teplin chez Mary Mary ; Lonnie van Brummelen & Siebren de Haan et Pierre Leguillon chez Motive.

Anecho c wall medium
Laurent Grasso, Anechoïc Wall, 2011 Bois © Galerie Chez Valentin

Hors les murs

La FIAC 2012 renouvelle et renforce sa programmation Hors les Murs dans des lieux parisiens prestigieux à travers des parcours d’expositions d’œuvres extérieures, des cycles de conférences, de performances et des projections de films d’artistes.

Rendez-vous incontournables de l’événement, les projets Hors les Murs de la FIAC accueillent chaque année un public de plus en plus nombreux et suscitent un intérêt croissant auprès des professionnels du monde de l’art.

Les étudiants de l’Ecole du Louvre assureront un service de médiation culturelle dans le Jardin des Tuileries, mais aussi dans les espaces du Muséum national d’Histoire Naturelle, pour présenter les œuvres et répondre aux questions des visiteurs

Foods to avoid fatty  medium
Jardin des Tuileries

Pour la septième année consécutive, la FIAC s’associe au Domaine national du Louvre pour présenter au Jardin des Tuileries, un programme d’œuvres extérieures. L’intérêt croissant des galeries et des artistes, ainsi que le cadre exceptionnel du jardin, permettent de rassembler chaque année une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances ou œuvres sonores qui, en interaction avec le public, prennent corps entre les allées, les bassins et les pelouses du jardin.

Avec plus de 480 000 visiteurs pendant la semaine de la FIAC en 2011, ce parcours remporte un vif succès auprès du public. Pour témoigner du caractère unique de ce programme, un ouvrage rétrospectif présentant une quarantaine de projets exposés depuis 2006 dans le Jardin des Tuileries, a été édité, à l’initiative de la FIAC en co-édition avec Dilecta et en collaboration avec le Musée du Louvre.

Untitled  in between  medium
Stanislaw Drozdz, Sans titre (In-between), 1977, 2011 Exhibition view at Museum of Contemporary Art Krakow, 2001 — Courtesy Zak Branika
Jardin des plantes et Museum National d’Histoire naturelle

Suite au succès de la première édition, la FIAC propose pour la deuxième année consécutive un parcours d’œuvres contemporaines. Les œuvres investiront les espaces extérieurs et intérieurs : le Jardin des Plantes mais aussi les espaces atypiques du Muséum tels que la Ménagerie, les Grandes Serres ainsi que la Grande Galerie de l’Evolution.

Ce projet est l’occasion de mettre en valeur un parcours singulier autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales, vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature.

Un lieu de pédagogie qui s’adresse à un très large public où se rencontrent les plus jeunes comme les chercheurs scientifiques.

Real artists don t have teeth  medium
Dora Garcia, Artists Don’t Have Teeth, 2010, 2011 Performance, 54 eme Biennale de Venise © The artiste & Prejecte SD

Les performances, le cinéphémère & les conférences

Ouvertures/Openings — Auditorium du Musée du Louvre

Pour la cinquième année consécutive, le Louvre et la FIAC présenteront le programme de performances Ouvertures/Openings. Intégrant l’actualité des pratiques performatives et du dialogue entre les disciplines dans l’art contemporain, ce programme s’inscrit à l’intersection entre musique, danse contemporaine, performance et théâtre. Il propose autant d’expérimentations sous la forme d’actions live ouvrant de nouveaux périmètres au champ de la performance artistique. Il a permis de réunir des artistes tels que Claude Closky, Guy de Cointet, Tony Conrad, Jeremy Deller, Dan Graham, Rodney Graham, Gary Hill, William Kentridge, ou encore Christian Marclay.

Cette année, la FIAC en collaboration avec l’Auditorium du Louvre présentera une performance de Matt Mullican, Uncovering that person, le vendredi 19 octobre à 19h. Investigatrice des langages de l’inconscient, l’œuvre de Matt Mullican traverse les formes, les techniques et les supports. Diagrammes, objets, codes et systèmes construisent un univers symbolique à la fois obsédant et poreux, où l’artiste engage sa personne jusque dans des expériences extrêmes. That person est le nom donné à son double, apparu sous hypnose, avec lequel Mullican noue et dénoue périodiquement le dialogue.

Une performance exceptionnelle d’Hassan Khan, Superstructure, sera présentée le samedi 20 octobre à 21 h. A travers une fusion caractéristique de structures précomposées et de performance live, Hassan Khan puise dans son répertoire pour sélectionner des extraits à partir de ses diverses pièces. En flux continu, ce processus d’hybridation en temps réel va de pièces pour cordes et pour percussion modulées à l’électronique minimale de « a short story based on a distant memory», des reprises de la shaabi new-wave aux rythmes massifs, toujours changeant, de l’électronique radicale de «The Big One».

Enfin, une performance de Grand Magasin, Bilan de compétences, sera présentée le dimanche 21 octobre à 19h avec : Antoine Bernollin, François Chaignaud, Etienne Charry, Ondine Cloez, Jacqueline Hiffler, François Hiffler, Babeth Joinet, Pascale Murtin, Dominique Pautas, Victor Ramos, Christophe Salengro, Claudia Triozzi et, pour le son, Philippe Moja.

Quels que soient les mots qu’elle prononce, une voix évoque par son timbre, sa couleur, son phrasé, sa puissance une histoire singulière et brosse un autoportrait. Lorsque le sens même des paroles vient compléter le tableau, nous abordons les mystères de l’auto-description, de la redondance et ses jeux de miroirs. Un labyrinthe à jamais inexploré que Grand Magasin ne se lasse pas d’arpenter.

Tobacco camel medium
Lisa Lapinski, Tobacco Camel, 2011 Courtesy of the artist & Johann König, Berlin
Et aussi…

En complément de la programmation Ouvertures/Openings, la FIAC développe un cycle de performances dans différents espaces parisiens extérieurs ou intérieurs, au sein du Grand Palais, du Jardin des Tuileries ou encore au Muséum national d’Histoire naturelle selon les spécificités de chaque performance.

Le cinéphémère — Jardin des Tuileries

Pour la troisième année consécutive, la FIAC s’associe avec la Fondation d’entreprise Ricard pour présenter le Cinéphémère au Jardin des Tuileries en collaboration avec le Musée du Louvre. Le Cinéphémère est un cinéma de 14 places installées dans un container spécialement aménagé à cet effet. Près d’une dizaine de films d’artistes, d’une durée maximum de 30 minutes chacun, seront projetés tous les jours pendant la FIAC.

Plus de 40 films d’artistes de renommée internationale ont été projetés en 2011 dans le Cinéphémère, parmi eux des films d’Yto Barrada, Peter Downsbrough, Karen Kilimnik, Claire Fontaine, Jeff Mills, Emilie Pitoiset, Ulla Von Brandebourg, Anna Gaskell, T.J. Wilcox, David Lamelas & Hildegarde Duane, ou encore Julien Prévieux

Zapominanie  forgetting  medium
Stanislaw Drozdz, Zapominanie, 1967 Photographie Courtesy de l’artiste & Zac Branicka
Les conférences

La FIAC 2012 organise un cycle de trois tables rondes autour du thème « Art et écologie : une question de goût ou de science ? » au Muséum national d’Histoire naturelle en collaboration avec COAL (Coalition pour l’Art et le Développement Durable).

Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un philosophe autour des interactions possibles entre l’art et la science.

La FIAC organise en parallèle un cycle de trois conférences sous la direction de Patricia Falguières et Elisabeth Lebovici, dans le cadre du séminaire « Something you should know » de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

Avenue Winston-Churchill


75008 Paris

T. 01 44 13 17 17

Champs-Élysées – Clemenceau
Franklin D.Roosevelt

Horaires

12h00 — 20h00 du jeudi 10 au samedi 12 novembre / 12h00 — 19h00 le dimanche 13 novembre

Tarifs

Plein tarif 30 € — Tarif réduit 15 €

Moins de 12 ans, gratuit

302x284 hands on design original