Florbelle (after Sade) — par Vincent Romagny

Exposition

Techniques mixtes

Florbelle (after Sade)
par Vincent Romagny

Passé : 21 octobre → 3 décembre 2011

ll ne nous reste rien du dernier roman écrit par le Marquis de Sade. Juste le titre — Les Journées de Florbelle ou La Nature dévoilée — et les indications qu’il s’était données lors de relectures. Ses Notes ne nous apprennent que très peu de choses sur le contenu du livre. Il s’agit d’indications qu’il sʼadresse comme si elles venaient d’un autre, à l’impératif « Otez, Rajoutez, Donnez, Peignez, Souvenez-vous… ». Il compte les feuillets, calcule le temps quʼil lui faudra pour en venir à bout, s’assure de la cohérence des actions avec la récurrence des personnages, tâche d’éviter des répétitions, décline des listes de lieux…

A proprement parler, il indique les opérations quʼil lui reste à faire pour corriger cet ultime roman. Ses Notes sont analogues à ses écrits, à leur structure. Il sʼagit de descriptions dʼopérations, dont lʼénumération, le récit précède la réalisation. Lʼœuvre manquante devient prescription, intention, liste — programmatique et potentielle, loin de la subversion qu’elle prépare et pourtant rend possible.

Bien que chronologiquement secondes, par la disparition du texte qu’elles annotaient, les Notes pour Les Journées de Florbelle sont devenues originales. Indices du fantasme de Sade enfermé dans l’asile de Charenton, elles deviennent elles-mêmes objets de fantasme, malgré leur dimension spécifiquement textuelle. Elles nous forcent à opérer un recul critique : l’amendement d’une œuvre en est devenu une. Les Notes venaient « après », elles se sont affranchies de tout exercice de reprise. A cette condition elles permettent un après (after).

L’exposition Florbelle (after Sade) est alors l’occasion de lier une sélection d’œuvres à autant de Notes : prints (Jay Chung & Q Takeki Maeda, Monica Majoli, Virginia Overton), pièce inédite (Josef Strau), ou œuvre choisie (Virginia Overton, Anne Laure Sacriste, Benjamin Swaim). Qu’elles conservent une forme préparatoire (Jay Chung & Q Takeki Maeda, Anne Laure Sacriste, Josef Strau) ou prennent la forme de leur inspiration (Virginia Overton), elles n’en oublient pas pour autant la dimension abrasive et irrationnelle (Monica Majoli, Benjamin Swaim) à laquelle elle n’en finissent pas de nous préparer.

  • Vernissage Jeudi 20 octobre 2011 à 18:00
Galerie Air de Paris Galerie
Plan Plan
13 Bibliothèque Zoom in 13 Bibliothèque Zoom out

32, rue Louise Weiss


75013 Paris

T. 01 44 23 02 77 — F. 01 51 62 23 84

www.airdeparis.com

Bibliothèque François Mitterrand
Chevaleret

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Virginia Overton
  • Anne Laure Sacriste
  • Jay Chung & Q Takeki Maeda
  • Monica Majoli
  • Josef Strau
  • Benjamin Swaim