Fotofever — Photography art fair

Foire

Photographie

Fotofever
Photography art fair

Passé : 13 → 15 novembre 2015

Le rendez-vous de la nouvelle scène photographique

L’idée fondatrice de fotofever est d’initier et de propager la fièvre de la collection autour du medium le plus novateur et prometteur du marché de l’art : la photographie.

Avec une fréquentation et un nombre d’exposants en hausse constante depuis sa création, la 4e édition de fotofever paris prépare une sélection d’une centaine de galeries venant du monde entier, sous le conseil artistique de Baudoin Lebon.

A noter en 2015, une présence toujours importante de galeries japonaises avec entre autres Emon Photo Gallery, Zen Foto Gallery et tezukayama gallery. Parmi les nouveaux venus, Lumiere Brothers Gallery qui constitue à ce jour la plus importante collection privée russe de photographies, FELD+HAUS de Francfort, ZOXX Gallery des Pays-Bas et Alidem-L’arte della fotografia de Milan. Pour la France, Montpellier est à l’honneur avec la galerie annie gabrielli et Paris avec Maëlle Galerie et galerie intervalle.

Fotofever david bradford 38th st between 8th ans 7th  1998  courtesy zoxx gallery medium
© David Bradford — United States
———

Fotocollection : Les privés donnent le ton

Chaque année, fotofever vous fait entrer dans le secret d’une collection inédite.

Fidèle à fotofever, Galila Barzilaï Hollander, après le thème de l’oeil en 2012 et de l’argent en 2014, nous confie cette année une sélection sur la chaise — ou plutôt les chaises — car elles prolifèrent dans chaque cliché. Soit 25 photographies d’artistes internationaux du XXe siècle auxquelles s’adossent cinq ready made (chaise bretelle, chaise brouette ou encore fauteuil caddie).

Car quoi de plus objectivement neutre, au départ, qu’une chaise ? Voici un objet à la vocation matérialiste particulièrement stable, dont la singularité disparaît dans la fonction qu’on lui assigne au quotidien, sans jamais plus y penser, écrit François de Coninck1, co-curateur avec Christophe Dosogne2 de cette exposition inédite.

Pour Galila, tout commence il y a dix ans à New York, quand une visite fortuite à l’Armory Show déclenche son premier achat d’art contemporain. Depuis, elle ne cesse d’assouvir sa passion en «artoholic», en collectionnant l’art autour des nouveaux médiums et notamment la photographie. Sa collection, c’est sa famille, ses œuvres, ce sont ses enfants ! Sa satisfaction : découvrir un artiste jusqu’alors méconnu, mais prometteur et encore accessible.

1 François de Coninck, éditeur d’art, commissaire d’expositions indépendant

2 Christophe Dosogne, rédacteur en chef du magazine d’art belge COLLECT Arts Antiques Auctions (édition française), secrétaire-général de la Fondation Boghossian

———

Fotoprize : flash sur un jeune diplômé

Avec le fotoprize, réel tremplin pour les jeunes artistes, fotofever s’attache à promouvoir et à mettre en lumière les talents de demain. Ce concours s’adresse aux jeunes diplômés des écoles d’art françaises qui expriment leur créativité au travers du médium photographique.

Pour cette 4e édition du prix qui a reçu plus de soixante candidatures, le jury composé de Nathalie Gallon (directrice artistique), Ericka Weidmann (rédacteur en chef de L’Œil de la Photographie), Laure Fauvel (lauréate 2014), Baudoin Lebon (galeriste), Éric Karsenty (rédacteur en chef de Fisheye) et Olivier Conan (président de l’Agence coandco) a plébiscité le travail de Juliette-Andréa Elie avec sa série Fading Landscapes.

Dans cette série inspirée de ses voyages, Juliette-Andréa rend visible l’investissement des paysages par les affects et les souvenirs du voyageur. Par un subtil jeu de superpositions photographiques, le relief surgit de l’image. Les photographies imprimées sur papier calque et les dessins embossés laissent flotter des formes fantomatiques et nébuleuses qui matérialisent l’atmosphère. Juliette-Andréa Elie s’illustre dans une démarche plasticienne qui va au delà de la capture de l’instant : au travers de ses impressions sur calque qu’elle travaille ensuite à la pointe sèche, elle fait de chaque œuvre une pièce unique.

Juliette-Andréa Elie est née en 1985 et est diplômée de l’école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole (2010).

En savoir plus

———

Start to collect : collection en vue

fotofever accompagne les jeunes collectionneurs en proposant une sélection d’œuvres à moins de 1000€, à retrouver exposées à l’entrée de la foire et à repérer sur chaque stand. Une initiative parfaite pour guider à l’achat de sa 1re œuvre et démarrer sa collection.

Fotofever claudio montecucco immaginando 2014 courtesy romberg photo medium
© Claudio Montecucco — Italie
Carrousel du Louvre Lieu indépendant
Plan Plan
01 Paris 1 Zoom in 01 Paris 1 Zoom out

99, rue de Rivoli


75001 Paris

T. 01 45 38 51 15

www.fotofeverartfair.com

Palais Royal – Musée du Louvre

Horaires

Les vendredis et samedis de 11h à 19h30
Les dimanches de 11h à 19h

Tarifs

Plein tarif 18 € — Tarif réduit 10 €

302x284 hands on design original