France Fiction — André du Colombier, Le Mystère est aussi une glace

Exposition

Installations

France Fiction
André du Colombier, Le Mystère est aussi une glace

Passé : 2 → 23 février 2013

Le Mystère a été assemblé à l’occasion de l’exposition de France Fiction, André du Colombier, Le Mystère est aussi une glace. Cinq « Mystères » uniques ont été produits pour l’exposition. Chaque « Mystère » contient un objet prélevé dans chaque collecte d’objets, réalisée individuellement par les membres de France Fiction. Le protocole établi était le suivant : à un jour donné, chacun fait l’acquisition d’une série d’objets, dans la limite d’une somme d’argent fixée à l’avance, dans des commerces rencontrés au hasard d’une flânerie. La sélection de ces objets se fait sans présupposé de départ et avec comme seule visée, la tenue de l’exposition, dont le titre est emprunté à l’artiste André du Colombier, à qui l’on rend ici hommage.

Connaissez-vous André du Colombier ? Son parcours reste une sorte d’énigme dont nous voudrions percer un peu le mystère. Quel miroir fidèle tendre à cet artiste qui se défendait de l’être ? Comment amadouer le sphinx ? La manière dont la vie d’André du Colombier se coulait dans ses inventions quotidiennes interdit par avance toute réification. Beaucoup de son prestige réside même dans ce qu’il garde d’inexplicable. Tous ceux qui ont connu André du Colombier le décrivent en flâneur, habitant provisoire de sa propre apparence, un sac plastique à la main pour y glaner les petites curiosités qu’il déballerait plus tard sur le coin d’une table de café en offrande pudique à l’amitié et à la conversation.

Comme ces sapates de jadis qui consistaient à faire des cadeaux précieux cachés sous la forme d’autres qui l’étaient beaucoup moins, France Fiction a le très grand plaisir de vous présenter ses mystères glacés dont le cœur révèle sans nul doute quelque perle précieuse découverte au détour d’une rue ou d’un boulevard. En hommage à André du Colombier et au secret de son influence cachée en nous. h5. André du Colombier (1952-2003)

André du Colombier est un artiste énigmatique. S’il déclenche souvent le rire, son travail est néanmoins nourri d’une réflexion profonde. Ses œuvres jouent sur tous les registres : la répétition d’un mot ou d’une phrase qui s’affrontent. Mais face à ce fonctionnement perturbé du langage et à cette perte apparente de sens, y a-t-il une clé ?.

France Fiction (2004)

Expérience artistique et curatoriale, France Fiction est aussi un espace d’exposition et un magazine. Convaincu de l’imbrication de la réalité et de l’imaginaire, le groupe — Stéphane Argillet, Marie Bonnet, Eric Camus, Lorenzo Cirrincione et Nicolas Nakamoto — est un processus d’auto-narration dont les objets, les installations et les publications sont signées à la fois individuellement et collectivement. Les membres pratiquent les réunions mystiques et la dissémination encyclopédique. Les utopies et la science-fiction sont parmi leurs préoccupations centrales, de même que les traces des figures oubliées du passé, les futurs non-écrits et les points aveugles du savoir.

  • Vernissage Samedi 2 février 2013 14:00 → 21:00
Galerie Patricia Dorfmann Galerie
Plan Plan
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

61, rue de la Verrerie


75004 Paris

T. 01 42 77 55 41 — F. 01 42 77 55 41

www.patriciadorfmann.com

Hôtel de Ville

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Les artistes

  • France fiction