Editions small noise et keymouse

Exposition

Techniques mixtes

Editions small noise et keymouse

Passé : 6 → 9 juillet 2011

Francis Mary présente les éditions small noise et keymouse (1999-2003)

Initiées en février 1999, les éditions small noise se sont définies comme un espace de création de l’imprimé sous toutes ses formes et tous supports, à la condition que celui-ci soit reproductible (en général 330 exemplaires). En collaboration avec l’équipe éditoriale (Caroline Vermeulen, François Curlet, André Magnin et Francis Mary), il appartenait aux artistes invités de s’approprier l’imprimé comme lieu d’expérimentation (textes, photographies, multiples, disques etc…) et d’en assumer la conception à toutes les étapes de son élaboration. Les ajustements, débats, querelles, qui se sont parfois manifestés au cours de ces projets entre éditeurs et artistes ont construit un lien privilégié inséparable de cette aventure éditoriale. Les principes économiques sur lesquels ont été fondés small noise étaient simples : budget restreint, auto-financement complet par les éditeurs. Le profit éventuel (et très aléatoire) dégagé par la diffusion a été intégralement réinvesti dans la production des éditions. Les éditions small noise se sont dissoutes en 2003 aussi discrètement et paisiblement que lors de leur création.

Editions « keymouse »

Fin 2003, Francis Mary a repris un travail éditorial sur les mêmes principes. L’édition à ce jour n’a pas de nom juste un logo dessiné par François Curlet. 9 publications ont vu le jour depuis 2003, la dixième, édition de Jef Geys titrée « 19 mètres BIOTOPE » a été co-éditée avec le Cneai. L’ensemble des éditions small noise et « keymouse » sera présenté au Cneai.

Edition Jef Geys : « 19 Mètres BIOTOPE »

L’édition « 19 mètres BIOTOPE » s’inscrit parmi les prolongements d’une des multiples œuvres matrices de Jef Geys. Puisant son origine dans l’effervescence des années 60, cette séquence photographique témoigne de la vitalité politique, sociale et culturelle de Mol (ville belge située dans la province d’Anvers et de la région flamande, proche de Balen où vit Jef Geys). Les « mille plateaux » de cette époque, les plaques tournantes (essentiellement de nombreux bars et quelques centres culturels locaux) offraient alors des territoires particulièrement fertiles à toutes les histoires, utopies et actes libres. En 2003, Jeff Geys, entouré d’un comité d’organisation (Toon Schraepen et Thieu Haldermans) réalise à la galerie Cum Laude à Mol, une exposition qui constitue une première ramification/dissémination de ces évènements et traces révolus. 50 personnes de Mol et de ses environs (toutes fortement impliquées dans ces années 60) travaillent à cette exposition. Certaines d’entre elles sont encore actives dans le milieu artistique. L’exposition comporte un volet documentaire sous la forme d’une publication « KEMPENS Informatieblad » titrée pour l’occasion BIOTOOP (milieu relativement bien délimité dans l’espace et de composition strictement définie, servant de support aux espèces constituant la biocénose. Un biotope est de dimensions très variables, parfois petites : face intérieure d’une pierre, flaque d’eau…). Depuis 1971, Jef Geys accompagne ses expositions d’une publication « KEMPENS ». Ces parutions sont caractéristiques de la démarche de Jef Geys par la combinaison d’une modalité conceptuelle (primauté accordée au textuel), d’une inclinaison pour le camouflage (les données artistiques personnelles s’infiltrent dans un canevas d’informations collectives) et son goût pour la mobilité et la dissémination de l’œuvre. En 2010, lors d’une visite à Balen, les éditions keymouse ont proposé à Jef Geys de prolonger la mobilité de ce travail sous la forme d’une séquence photographique de 19 mètres titrée BIOTOPE. Cette édition, prolongeant l’aventure collective a été réalisée avec l’appui du Cneai. Ceci met un terme très provisoire à l’inventaire impossible de l’un des travaux de Jef Geys. A rebours de toute sacralisation contemplative, le travail de Jef Geys, certes toujours traversé par le récit autobiographique, s’emploie à brouiller les certitudes d’interprétation afin de sauvegarder ses multiples identités.

  • Editions small noise et keymouse — Conférence et dégustation Conférence Samedi 9 juillet 2011 17:00 → 19:00

    17h conférence sur Jef Geys par Virginie Devillez

    18h « Rincette Capitale » par Arnaud de Raignac (dégustation de vins)

Cneai de Paris Centre d’Art
Plan Plan
13 Bibliothèque Zoom in 13 Bibliothèque Zoom out

20, rue Louise Weiss


75013 Paris

www.cneai.com

Chevaleret

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Jef Geys