Franck Rezzak — Transcorp — Annexe

Exposition

Dessin, installations, peinture, techniques mixtes

Franck Rezzak
Transcorp — Annexe

Passé : 7 juin → 6 juillet 2013

Animé d’une quête de perfection, l’homme, armé de sa simple pensée, tente d’améliorer l’Homme. L’intelligence moderne a pris le pouvoir sur la naturalité de l’évolution darwinienne. L’eugénisme atone qui en résulte nous mènerait-il au néant ?

Franck Rezzak poursuit sa démarche scientifique à travers les méandres médicalisés de son laboratoire. Les formes organiques de ses œuvres ne doivent pas nous cacher la réelle désincarnation des humanoïdes sur-modifiés. L’homme est peu à peu devenu parfait, il a traversé les univers de l’institut de beautés. Il parvient inexorablement dans le laboratoire de Transcorp. Au passage, l’homme gagne en perfection, perd en sensibilité. Ici on remarque que les failles de l’homme s’avèrent être sa spécificité et leur disparition prend la forme d’une dégénération. Ultime étape : un plongeon dans l’univers neuro-hormonal du système nerveux central à la recherche d’une néo-humanité archaïque bien plus complexe, qui tire sa cohérence de la mise en relation intra et extra corporelle de chacun de ses individus.

La démarche artistique de Franck Rezzak a germé dans les boues originelles de l’art antique, ses lignes courbes semblent avoir pris racine dans le Jugendstil et son imaginaire coloré, sur coloré, s’est épanoui dans le surréalisme futuriste des années 50. La cohérence de son travail est à la fois chronologique et intemporelle. Dans cette pérégrination scientifique et psychanalytique, nous nous trouvons à la porte du laboratoire Transcorp : Annexe. La pièce est pleine d’appareils au service de la recherche du sens de la pensée, tout en constituant l’essence même de cette pensée. Le cerveau humain, comme une société de fourmis, paraît vivre de la spécialisation de chacune de ses unités mais ne semble atteindre son paroxysme que dans le relatif désordre qui y règne. Comment trouver la fourmi qui ne répond pas à l’ordre établi, qui amène le chaos, et qui finalement donne à l’encéphale toute sa cohérence, la plasticité nécessaire à son fonctionnement unique et individualisé.

Il règne dans cette annexe, une impression de complexité, de précision, de technicité mais aussi d’angoisse. La réussite du projet ne tient que par la découverte de l’invisible. Le mécanisme qui mène de la machine à l’Homme est ténu. L’instrument nanotechnologique qui sondera l’âme humaine se doit d’être précis, novateur quitte à en être inquiétant. Cette annexe fantasmée par Franck Rezzak n’a pour réalité que le désir qu’il a de rendre à l’homme sa part impalpable et incontrôlable qui fait toute son humanité.

Franck Rezzak est né en 1968. Il vit et travaille à Paris.

Les installations de Franck Rezzak sont présentées régulièrement par la galerie du jour agnès b, Il poursuit son projet intitulé RezzakHotel dont plusieurs installations ont été montrées notamment à Paris, Bogota, Hong-Kong, Istanbul.

  • Vernissage Jeudi 6 juin 2013 18:00 → 21:00
Galerie Nivet Carzon Galerie
Plan Plan
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

2, rue Geoffroy Langevin


75004 Paris

T. 09 54 29 30 10

www.nivet-carzon.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au vendredi de 14h30 à 19h30
Les samedis de 10h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Franck Rezzak