Frank Selby — some things never change

Exposition

Dessin, peinture

Frank Selby
some things never change

Passé : 17 mars → 5 mai 2012

Pour sa seconde exposition personnelle à la galerie Jeanrochdard, Frank Selby présente une nouvelle série de treize œuvres sur papier, méticuleuses et obsessionnelles. Réalisées en 2011 et 2012, d’après des photographies parues dans la presse, les œuvres exposées représentent des scènes de conflits passés ou contemporains. Bien plus qu’une analyse politique de ces évènements, son travail propose une réflexion sur leur assimilation grâce à la diffusion des images qui les documentent.

À travers ses œuvres, Frank Selby soulève l’idée que notre interprétation de ces documents photographiques — qui constituent la pierre angulaire de notre compréhension de ces faits historiques — évolue, s’altère et gagne en distorsion au fil du temps. L’artiste poursuit sa réflexion sur l’interprétation et le statut de l’image en convoquant la théorie de l’indice, selon laquelle toute représentation d’une chose ou d’une idée implique son absence :

« d’une certaine manière, un conflit est la représentation d’un désaccord sous-jacent. En ce sens, l’ensemble des idées est absent de l’action. La documentation, la discussion et la mystification des crises nous éloignent des idées. De fait, la possibilité d’une compréhension véritable des évènements est extrêmement faible. Chaque message est perverti dès lors qu’il est formulé et se trouve déformé par chaque approximation et répétition. »

Les effets de flous et de sur-impressions graphiques parcourant l’ensemble dessins accentuent d’autant plus cette distance inhérente à toute représentation. Les différents procédés de manipulation de l’image manifestent également la violence de ces évènements marquants du XXème siècle, depuis les scènes de guerre civile d’octobre 1936 dans la banlieue londonienne (bobbies, bobbies ), jusqu’aux récentes protestations en Grèce (teargas, teargas ), en passant par les affrontements de mai 68 dans les rues de Paris, entre manifestants et forces de l’ordre (light blue melee et riot in low light).

Le titre de l’exposition, SOME THINGS NEVER CHANGE, évoque l’idée que certaines notions perdurent au cours de l’Histoire. Plusieurs thèmes, iconographiques ou conceptuels, trouvent différents échos dans ces dessins. C’est le cas, notamment, du casque de policier qui apparait dans de nombreux dessins comme le symbole de l’anonymat et du totalitarisme de l’État, omniprésent au cours des retentissants changements politiques de ces cent dernières années. La répétition de cette forme et le sentiment de déshumanisation qui l’accompagne exprime la crise du sens qui résulte de la documentation des évènements. De même, l’évocation du communisme trouve plusieurs occurrences dans l’exposition, comme dans bobbies, bobbies où des officiers démontent les barricades érigées par des manifestants communistes opposés à la marche fasciste de Oswald Mosley en 1936 à Londres; ou encore dans l’œuvre people’s park, people’s park qui illustre les soulèvements de 1969 à Berkeley, rapidement réprimés par la police, durant lesquels de jeunes étudiants se sont emparés d’un quartier de la ville pour créer un jardin communautaire.

Par la ré-interprétation et la manipulation de photographies d’archive, Selby questionne les conventions et limites des images documentaires et reconnait leur faillibilité. L’artiste rejette la nature autoritaire de la représentation directe et s’efforce, par le biais du dédoublement et de l’effet miroir de questionner la barrière entre absence et présence, réalité et simulation, Histoire et mythe.

  • Vernissage Samedi 17 mars 2012 17:00 → 21:00
Galerie Jeanrochdard Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

13, rue des arquebusiers

75003 Paris

T. 01 42 71 27 35

www.jeanrochdard.com

Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de midi à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Frank Selby