Gilgian Gelzer — D’ici là

Exposition

Dessin, photographie

Gilgian Gelzer
D’ici là

Passé : 16 octobre → 29 novembre 2014

Cette exposition présente des travaux récents de formats différents et révèle plus précisément les liens qu’entretient l’artiste suisse avec le dessin et la photographie.

Gilgian Gelzer s’est engagé dans un nouveau travail de dessin sur de grands formats constitués de plusieurs séries, aux compositions tantôt saturées ou très épurées. Huit grands dessins 190 × 140 cm sont présentés sous la verrière. Réalisés uniquement au graphite, la nature du trait et la densité de la ligne varient d’un dessin à l’autre. Sur certains, le blanc de la feuille est très présent, apportant un effet de légèreté et de mouvement. Sur d’autres, à l’inverse, le réseau de lignes est très dense, marqué, couvrant alors presque tout l’espace de la feuille. Enfin, l’artiste a expérimenté un nouveau geste s’apparentant à des impacts, comme si les traits s’enroulaient sur eux-mêmes.

La023 medium
Gilgian Gelzer, Sans titre, 2013 Graphite sur papier — 200 × 150,5 cm © Laurent Ardhuin

Chaque fois, les questions du corps et du geste sont posées, accentuées par la monumentalité des œuvres. Comment le corps de l’artiste s’inscrit et se prolonge dans ses gestes ? Comment le corps et par là-même le regard du spectateur, sont impliqués dans l’œuvre ? L’intensité et le rythme d’exécution, la force plus ou moins appuyée de la main contribuent à faire ressentir au regardeur l’énergie et la fragilité de ces œuvres, leur grâce et leur pesanteur.

Seront montrées également des œuvres sur papier de petit et moyen formats dans lesquelles le réseau de lignes colorées engendre une abondance de formes et de surfaces. La couleur apporte une luminosité et une plasticité particulière.

En regard des œuvres sur papier, des photographies seront présentées. Ce médium a pour l’artiste une fonction de notation, telles des prises de notes visuelles. Les sujets prédominants sont l’architecture, l’eau et la nature et surtout la capture d’un instant banal à première vue. C’est lorsque le regard passe d’un dessin à l’autre, d’une photographie à un autre dessin, en d’autres termes, lorsque le regard vagabonde, que l’interprétation formelle des photographies s’opère. Telle ligne d’un banc ou d’une flaque devient une arabesque. Telle branche d’arbre devient une masse colorée. Ou comment la réalité est sans cesse transcendée.

Galerie jean fournier paris gilgian gelzer sans titre 2013 original medium
Gilgian Gelzer, Sans titre, 2013 Crayon de couleur sur papier — 59,5 × 42 cm Courtesy of the artist & Galerie Jean Fournier, Paris

La galerie est également très heureuse d’annoncer la publication du septième numéro de la collection Beautés imaginée et dirigée par Eric Suchère et Camille Saint-Jacques. La galerie Jean Fournier en est désormais l’éditeur avec la participation du Frac Auvergne qui s’est associé spécifiquement pour ce numéro dédié pour partie au travail de Gilgian Gelzer. Une séance de dédicace est organisée le samedi 8 novembre à la galerie. L’exposition à la galerie et la publication de Beautés permettent simultanément de découvrir plusieurs aspects du travail de cet artiste majeur pour la création actuelle.

  • Vernissage Jeudi 16 octobre 2014 18:00 → 20:30
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

22, rue du Bac


75007 Paris

T. 01 42 97 44 00

www.galerie-jeanfournier.com

Rue du Bac
Tuileries

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Gilgian Gelzer