Group Show #1 — Exposition collective des artistes de la galerie

Exposition

Céramique, dessin, graphisme, photographie...

Group Show #1
Exposition collective des artistes de la galerie

Passé : 17 mars → 28 avril 2012

La Galerie 13 Jeannette Mariani présente l’exposition Group Show #1 rassemblant les œuvres des artistes Anne Brunet, Sabrina Montiel-Soto, Pepe Lopez et Koharutie.

Aux harems virtuels de la pornographie, Anne Brunet oppose la candeur d’un monde peuplé de monstres dodus et de femme-enfants. Graphisme fort du tatouage, détail d’écailles et de volutes d’estampes japonaise, romantisme gothique, tendresse ludique du manga : Anne Brunet semble s’ingénier à trouver un trait d’union entre toutes ces expressions contemporaines.

Entre cinéma et sculpture, Sabrina Montiel-Soto crée des films, des sculptures miniatures et des installations « immersives ». Les œuvres de cette artiste vénézuélienne ne sont pas simple ready-made, mais de véritables contes poétiques et métaphysiques. Elles nous offrent une leçon de contemplation silencieuse, tel un acte de résistance contre l’immédiateté et la rugosité de l’information visuelle contemporaine.

L’artiste vénézuélien Pepe López nous invite à affronter la réalité de la consommation mondiale à travers des codes culturels de la société. En peignant des logos reconnaissables sur des paniers traditionnels vénézuéliens, López utilise des stratégies de marketing pour éclairer les réalités de la production mondiale, reliant une image commerciale avec ses origines oubliées. Symboles de la culture vénézuélienne, ces paniers qui sont traditionnellement utilisés pour transporter de la nourriture, ont été dépouillés de leur fonction habituelle pour devenir Le produit de consommation, pour finalement s’engager dans le commerce mondial lui-même. En utilisant des matériaux traditionnels et des pigments, López non seulement déplace les étiquettes des grandes maisons de couture et des images de la culture pop, mais il transforme aussi ces objets simples en représentations allégoriques de sa protestation même. 

L’artiste japonais Koharutie transgresse les codes d’un genre pour en inventer un nouveau : l’Émo-Pop Art, ou l’art de donner forme à ses angoisses à partir d’images faites pour exprimer de toutes autres sentiments. Mêlant la naïveté la plus féconde à l’introspection la plus sévère, les œuvres ainsi créées reflètent les paradoxes de toute notre génération : et si l’innocence n’était qu’un rêve — et la souffrance, le signe avant coureur de notre rédemption ?

Divers lieux pour cet événement
302x284 hands on design original

Les artistes

  • Koharutie
  • Anne Brunet
  • Pepe Lopez
  • Sabrina Montiel Soto