Hommage à l’art du dessin

Exposition

Dessin

Hommage à l’art du dessin

Passé : 12 mai → 4 juillet 2010

Dans le cadre du départ de Mària van Berge-Gerbaud, directrice de la Fondation Custodia depuis 1994, l’Institut Néerlandais présente, en coopération avec la Fondation Custodia et le conservateur invité Paul van der Eerden, un hommage à l’art du dessin.

L’artiste néerlandais Paul van der Eerden (Rotterdam, 1954) a procédé pour cette exposition à une sélection de dessins de la Collection Frits Lugt, gérée par la Fondation Custodia. Il a complété cette sélection par des dessins de quelques artistes contemporains internationaux émanant de diverses collections néerlandaises ainsi que par ses propres créations. Il rend ainsi un hommage à la fois à la Collection Frits Lugt, à la direction de Mària van Berge-Gerbaud et à l’art du dessin en général.

« Hommage à l’art du dessin » est la onzième exposition dossier organisée par l’Institut Néerlandais. Une exposition dossier est un concept d’exposition développé par Mària van Berge-Gerbaud pendant ses années à la tête de la Fondation dans le but d’attirer l’attention sur certains aspects spécifiques de la Collection Frits Lugt. Par le passé, il s’est agi notamment d’exposer des dessins, des gravures et des lettres de Jongkind ainsi que des photographies d’artistes néerlandais contemporains pré- sentées dans des cadres anciens provenant de la Collection Frits Lugt. Dans cette onzième exposition dossier, deux constantes de la programmation de l’Institut Néerlandais, à savoir l’art ancien et l’art moderne, sont associés dans un brillant hommage.

Depuis la fin des années quatre-vingt, l’œuvre de Paul van der Eerden consiste essentiellement en des dessins au stylo ou au crayon de couleur. Le fait de travailler de cette façon sur du papier lui donne la possibilité d’exprimer ses sentiments de manière directe tout en gardant intacte sa spontanéité. Le fil conducteur de la sélection de dessins effectuée par lui pour cette exposition n’est pas tant celui de l’histoire de l’art que celui de l’intuition. Paul van der Eerden a tenté de trouver des liens informels entre les dessins des vieux maîtres et ceux d’artistes contemporains. Il entend notamment ainsi laisser voir que les artistes se débattent souvent avec les mêmes questions, et ce à des siècles d’intervalle.

Les divers aspects qui fascinent Paul van der Eerden, la façon dont un artiste dispose ses personnages dans un espace donné, la gestuelle et le mouvement sont mis en avant dans cette sélection. Le choix de Paul van der Eerden ne coule pas souvent de source et sa sélection pour l’exposition montre aussi des pièces de la Collection Frits Lugt qui sont moins souvent portées à la connaissance du public : une miniature indienne schématique, l’envers d’un Avercamp, un Rembrandt hétérodoxe. Dans la sélection figurent entre autres une dizaine de magnifiques dessins de l’école italienne parmi lesquels quelques-uns datant du début du xve siècle. Ces derniers ont été pratiquement tous rassemblés par Frits Lugt (1884-1970). Certains autres des dessins sélectionnés par Paul van der Eerden, à l’instar des miniatures indiennes, ont été rajoutés à la collection après l’ère de Frits Lugt par ses successeurs Carlos van Hasselt et Mària van Berge-Gerbaud.

Ce n’est pas la première fois que Paul van der Eerden fait l’objet d’une invitation en tant que conservateur. Au cours de l’automne 2007, il a mis sur pied l’exposition Enclosures pour le musée Boijmans Van Beuningen à Rotterdam. Il a sélectionné pour cette exposition plus de 100 gravures et dessins de la collection du musée, de collections privées et de ses propres créations. Plus en amont, il a été invité comme conservateur par, entre autres, le Centrum Beeldende Kunst Rotterdam (centre des beaux-arts), le Grœn African Art à Vlaardingen et le musée Lanchelevici à La Louvière en Belgique.

Paul van der Eerden a aussi eu des expositions individuelles, comme par exemple en 1995 au Stedelijk Museum (musée d’art moderne) à Amsterdam, à la Galerie Bernard Jordan à Paris, au Domaine de Kerguéhennec à Bignan, et à la Galerie Maurits van der Laar à La Haye. On a pu voir son œuvre dans des expositions de groupes au Stedelijk Museum de Schiedam, à TENT. Rotterdam, au Centraal Museum à Utrecht et au Vishal à Haarlem. Par ailleurs, son œuvre est représentée dans diverses collections particulières internationales, dans celle du Teylers Museum à Haarlem, dans la collection Armando, dans la Bibliothèque Nationale de France et dans le musée Boijmans Van Beuningen.

Cette exposition rend hommage à l’art du dessin comme au collectionneur de dessins, dans ce cas bien entendu tout particulièrement à Mària van Berge-Gerbaud qui, au cours de ses années en tant que directrice de la Fondation Custodia a enrichi, géré et conservé la collection. Dans l’exposition, l’accent sera mis sur la grande diversité et la richesse de la Collection Frits Lugt et la fonction de trait d’union de cette collection exceptionnelle vers le présent et l’artiste contemporain.

L’exposition sera accompagnée d’un catalogue richement illustré, avec un texte de Jonas Storsve, conservateur dessins au Centre Pompidou, et un entretien entre Paul van der Eerden et Mària van Berge-Gerbaud — Editions Le Passage

Institut néerlandais Centre d’Art
Plan Plan
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

121, rue de Lille


75007 Paris

T. 01 53 59 12 40 — F. 01 45 56 00 77

www.institutneerlandais.com

Assemblée Nationale
Invalides

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 13h à 19h

302x284 hands on design original