Hugo invite Dostoïevski — Les frères Karamazov photographiés par Alexeï Vassiliev

Exposition

Photographie

Hugo invite Dostoïevski
Les frères Karamazov photographiés par Alexeï Vassiliev

Passé : 19 février → 7 avril 2013

La rencontre entre Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) et Victor Hugo n’eut pas lieu en leur temps. Aujourd’hui, le travail du photographe Alexeï Vassiliev nous donne l’occasion d’inviter l’écrivain russe dans l’appartement de Victor Hugo, pour rendre hommage à l’admiration qu’il lui portait.

Dostoïevski fut fortement marqué dans sa jeunesse par les œuvres de Victor Hugo, notamment Le Dernier Jour d’un condamné (1829) ou Notre Dame de Paris (1831), sensible aux thèmes universels où il lisait la « résurrection de l’homme, écrasé par l’oppression injuste, par la stagnation des siècles et par le préjudice social ». Dans une lettre adressée en 1877 à S.E. Lourié, il témoignait :

« Les Misérables (1862) ont été publiés au même moment que mon Crime et Châtiment (1866). Le défunt Fiodor Tiouttchev, notre grand poète, et bon nombre d’autres personnes trouvaient Crime et Châtiment supérieur aux Misérables. Mais avec toute ma sincérité, du fond de mon cœur, contre l’avis unanime de nos experts, je le contredis et reste persuadé du contraire ».

A la lecture d’un roman chacun se fait une image mentale des personnages. Les artistes ont le privilège de leur donner un corps : les types créés par Gustave Brion pour Les Misérables se sont imposés comme des images de référence. Musée de l’iconographie hugolienne, ouverte à la création contemporaine, la Maison de Victor Hugo est attentive à ce travail de l’imagination qui tisse des liens si forts avec le texte et irrigue le plaisir de la lecture.

La Maison de Victor Hugo a donc souhaité présenter une quinzaine d’œuvres du photographe Alexeï Vassiliev évoquant Les Frères Karamazov de Dostoievski. Anonymes photographiés dans les lieux publics et transformés en personnages de roman, troublés et troublants, ces êtres réels et familiers prennent une force d’évocation universelle : « multiples visages de l’homme, proie des abysses et fou d’étoiles » comme les nomme Alexeï Vassiliev qui en rappelle la genèse :

« Les personnages disparaissaient, revenaient, apparaissaient de nouveau sous différents traits. Je sentais qu’ils cherchaient à me troubler, à me tromper, me décourager peut-être. Mais j’ai résisté et les portraits ont pris forme. Alors les personnages se sont évanouis, me laissant seul face à leurs portraits, à mon portrait et au vôtre puisque tous nous sommes Les Frères Karamasov. »

04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

6, place des Vosges


75004 Paris

T. 01 42 72 10 16

www.musee-hugo.paris.fr

Bastille
Chemin Vert
Saint-Paul

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h
Fermé les jours fériés

Tarifs

L’accès aux collections permanentes est gratuit

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Alexeï Vassiliev