Imi Knoebel — Anima Mundi

Exposition

Peinture, techniques mixtes

Imi Knoebel
Anima Mundi

Passé : 25 juin → 29 juillet 2011

Dans cette sélection de nouvelles œuvres, Imi Knoebel illustre le génie de son approche minimale de la couleur dans un ensemble de peintures de petit format articulées en séries : cinq individuelles, deux paires, deux groupes de trois, deux groupes de quatre et de cinq éléments. Chacune d’elles reflète la vision très personnelle et claire de l’artiste au sujet de la couleur et de la géométrie.

Depuis ses premières œuvres des années 1960, Imi Knoebel a toujours adopté une position reductiviste, qui a fait de lui un artiste singulier utilisant les tonalités en surfaces superposées. L’influence des enseignements du Bauhaus est clairement identifiable. Ses nouvelles peintures montrent le pouvoir de la couleur et de la géométrie tel que l’avait théorisé Wassily Kandinsky et Johannes Itten. Chaque tableau est construit de la même manière, en cinq parties. Les nuances colorées associées à cette construction géométrique répétée créent des moments d’attraction et de contradiction, d’équilibre ou de disharmonie. Les combinaisons créent une sensation, une vibration. Anima Mundi 45-3 est un triptyque minimal quasi atonal en trois variations en teintes de vert, gris et blanc argent. Une seule ligne horizontale noire équilibre les trois formes identiques. Anima Mundi 44-3 joue avec les contrastes criants des rouges et jaunes avec le rose vif. De cet arrangement ludique se dégage une certaine impression de violence. Les ensembles plus larges et leurs codes de couleur peuvent évoquer une sorte de signalétique mais il s’agit bien ici de pure abstraction. L’accrochage s’enrichit de ses dichotomies, les signaux colorés se répondent comme en musique sur une portée. La peinture de Knoebel nous replace au cœur des considérations de Kandinsky sur le pouvoir des couleurs sur notre âme:

« La couleur est le clavier. L’œil est le marteau. L’âme est le piano, avec ses nombreuses cordes. L’artiste est la main qui fait résolument vibrer l’âme au moyen de telle ou telle touche. »

Imi Knoebel est né à Dassau en Allemagne en 1940. À partir de 1962-64, il étudie les arts appliqués à la Darmstadt School of Arts and Crafts. Les recherches de Knoebel poursuivent les théories de Johannes Itten et de Lászlo Moholy-Nagy qui furent enseignées au Bauhaus à Weimar et Dassau. Entre 1964 et 1971, il étudie à la Staatliche Kunstakademie à Düsseldorf, dans l’atelier de Joseph Beuys. Après avoir pratiqué le dessin au trait, les projections lumineuses puis les peintures blanches (1972-75), il utilise pour la première fois la couleur en 1974. En 1975, il commence ses séries de peintures rectangulaires en couches superposées de peinture Menninge (peinture industrielle anti-rouille). Plus récemment, il juxtapose les plans de couleurs vives et expressives sur différents supports en bois et en métal. Plusieurs grands musées lui ont consacré des expositions importantes, dont : la Dia: Beacon, New York (2008); le Wilhelm-Hack-Museum, le Luwigshafen am Rhein (2007); le Henry Moore Institute, Leeds (2006); la Hamburger Kunsthalle, Hamburg (2004).

  • Vernissage Samedi 25 juin 2011 18:30 → 20:00

    En présence de l’artiste.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

7, rue Debelleyme


75003 Paris

T. 01 42 72 99 00 — F. 01 42 72 61 66

www.ropac.net

Filles du Calvaire

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Imi Knoebel