Interludes — Deux jours pour explorer certains aspects de la performance aujourd’hui

Evénement

Installations, photographie, vidéo

Interludes
Deux jours pour explorer certains aspects de la performance aujourd’hui

Passé : 5 → 6 avril 2014

Samedi 5 avril — 15h-17h — Auditorium

Performances et interludes critiques autour et avec Esther Ferrer. Sélection de films, vidéos, sons qui portent des regards multiples sur l’œuvre d’Esther Ferrer. Des « interludes critiques » ponctueront cette programmation, comme des temps d’interruption du flux d’images et des sons.

Invités : Patricia Brignone1, Marion Daniel1, Esther Ferrer, Cyril Jarton1, Tom Johnson, Frank Lamy1, Sophie Lapalu et Ava Carrère.

Sophie Lapalu est commissaire d’exposition, compagnon critique du MAC/VAL en 2014. Elle est attachée d’enseignement et de recherche à l’université Paris 8.

Ava Carrère est une artiste franco-américaine, elle a étudié les arts plastiques à l’ESBAMA. Après une résidence à Berlin, elle est aujourd’hui auteur-compositeur-interprète.

Tom Johnson est un compositeur américain de musique minimaliste et a écrit plusieurs ouvrages théoriques. Il est le mari d’Esther Ferrer depuis 1986.

Frank Lamy est chargé des expositions temporaires au MAC/VAL. Il a assuré le commissariat de l’exposition d’Esther Ferrer « Face B. Image/Autoportrait ».

Marion Daniel est commissaire associée du Frac Bretagne et a assuré le commissariat de l’exposition « Le chemin se fait en marchant (face A) » d’Esther Ferrer.

Cyril Jarton est critique d’art et écrivain, il enseigne l’esthétique à l’École Supérieure d’art d’Avignon.

Patricia Brignone est critique et historienne de l’art, elle est enseignante à l’École supérieure d’art de Grenoble. Spécialiste des nouvelles pratiques du corps, son domaine de recherche se situe au croisement des disciplines (arts plastiques, danse et performance).

Esther Ferrer est née en 1937 à San Sebastián (Espagne) et vit à Paris depuis le début des années soixante- dix. Elle est une figure majeure de l’art des cinquante dernières années.

17h — Vestibule

Que s’est-il passé ? Performance d’Ava Carrère

Juin 2012 : Ava Carrère documente au fur et à mesure de leur exécution 12 performances réalisées sur un ring de boxe pour une seule personne ( Solo, de Stéphanie Lagarde). En naît une ritournelle-zouk qu’elle interprétera à nouveau ici.

Activation de la Tribune de Médiation Mobile
Carte Blanche à Sophie Lapalu

Dimanche 6 avril — 15h-19h

« La Peinture élargie »

Trois artistes peintres de la collection du MAC/VAL sortent de la toile pour aborder la scène, le live… Des formes spectaculaires et performatives, inédites, spécialement conçues pour ce dimanche au musée.

15h30 et 17h30 — Salon

Hippolyte Hentgen et John John

Portrait n°8 durée : 15 min
Portrait n°8 est un projet collectif et transdisciplinaire à l’initiative de quatre femmes formant respectivement deux duos : Hippolyte Hentgen, un duo d’artistes plasticiennes et John John, un duo théatral. La condition féminine y est un prétexte plutôt qu’un sujet. Il est question de représentations, et chaque tableau est un portrait de personnage féminin en marge, en décalage, perdu entre réalité et fiction pure. Premier tableau : Pagu.

16h — Vestibule

Virginie Yassef

Les enfants travaillent pour se réchauffer, durée : 30 min
Avec Raphaël Hearn, Ryu Braflan et Raphaël Fabre. Si l’œuvre qu’elle présente prend la forme d’un spectacle théâtral, Virginie Yassef nous donne à voir un décor et des images. Au lieu d’être sur une surface plane, elles deviennent supports d’actions, lumineuses, sonores, sensorielles, colorées, voire magiques.

17h — Ateliers pédagogiques, rendez-vous dans le hall

Que s’est-il passé ? Performance de Florence Jung

Dans le cadre du cycle de performances, nous serons ravis d’accueillir en nos murs M. Baud-Poulet (immaterial art brocker diplômé de l’Executive Master in Art Market Studies de l’université de Zurich). Il présentera ses prévisions pour le marché de l’art immatériel, qu’il considère comme un secteur d’investissement très performant. Ses analyses se développeront en écho perpétuel au travail de sa cliente, Florence Jung.

Activation de la Tribune de Médiation Mobile
Carte Blanche à Sophie Lapalu

18h — Auditorium

Emmanuelle Villard

Objet Spectacle, durée : 30 min
Avec le soutien de la FNAGP
Avec Camille Claverie, Raffaella Gardon, Adeline Jondot et Constance Larrieu. Pour le MAC/VAL, Emmanuelle Villard propose de passer à « l’art de la scène ».

Quatre femmes en guêpières noires et talons aiguilles déploient une gestuelle précise, inspirée de la pratique picturale de l’artiste, dont l’objet est à la fois celui de la séduction et de la représentation de la féminité.

1 Auteurs du catalogue de l’exposition d’Esther Ferrer, coédité par le MAC/VAL et le Frac Bretagne, à paraître en mai 2014.

94 Val-de-Marne Zoom in 94 Val-de-Marne Zoom out

Place de la Libération


94400 Vitry-sur-Seine

T. 01 43 91 64 20

www.macval.fr

Horaires

Du mardi au vendredi de 10h à 18h
Samedi et dimanche de midi à 19h
Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs

Accès libre pour cet événement

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Esther Ferrer