Ismaïl Bahri — Sondes

Exposition

Installations, photographie

Ismaïl Bahri
Sondes

Passé : 12 octobre → 14 décembre 2014

L’exposition d’Ismaïl Bahri vient en ouverture d’une saison 2014/2015 des églises qui invite à un parcours de rencontres artistiques singulières comme au fil d’une approche répétée de la notion de savoir-faire ainsi préalablement pointée en chaque présence et réalisation opérées par les artistes invités.

La présence d’Ismaïl Bahri est alors en soi une évidence.

Ses travaux sont les expressions d’un accès à un état premier des choses et qui autoriserait, dans l’immédiateté de ce qu’il nous donne à voir, dans la simplicité du rapport aux éléments qu’il investit, l’envie de parler de ce qui serait alors une beauté élémentaire.

Le savoir-faire chez Ismaïl Bahri tient à cette force à l’œuvre dans ce qui peut paraître, à première vue, forme de « dés-œuvrement ».

Il ne se joue certes pas de la densité des formants et de la multiplicité des dispositifs.

Si le geste est chez lui étroitement lié à une expérience première, il devient, au fil d’une logique d’expérimentation qui lui est nécessaire pour établir, dans un même temps partagé, les conditions d’émergence conjuguées et travaillées à celles de la captation de ce qui se produit, au fil de ses répétitions, l’engagement d’un état d’être dans ce qui est, entre chorégraphie ou écriture filmique, un parcours des espaces qu’il (se) crée ainsi et qualifie.

Ismail bahri latence 2011 23 medium
Ismaïl Bahri, Latence, 2011 Courtesy of the artist

Il en est l’expérience vécue.

La première vue s’enrobe alors irrémédiablement des étreintes d’un regard s’étirant, prenant son temps, absorbé par ce qu’il capte, tout à l’accommodation par laquelle il prend corps.

Le geste est là, simple et méthodique. Isolé et mélodieux. Il opère, travaille, transforme, déroule et découpe, faisant perler sur le fil de ses cheminements, au rythme du développé des doigts s’agitant, agissant, l’émergence d’un ancrage possible du regard, d’un faire à l’œuvre.

Tout est là. Donné. Sans retenue.

Elle fut pourtant totalement à l’origine de tout cela.

Elle s’est effacée pour mieux laisser paraître.

Eric Degoutte, commissaire de l'exposition
  • Ismaïl Bahri — Sondes — Nuit Blanche Evénement Samedi 4 octobre 2014 17:00 → 23:30

    Parcours associant les églises et le Centre Photographique d’Île-de-France
    14h15 : départ Paris, Place de la Bastille
    15 h : CPIF, vernissage de l’exposition — 19h : Discussion avec Ismaïl Bahri, Eric Degoutte et Olivier Marbœuf dans le cadre de l’avant-première de l’exposition sondes
    Sur réservation : contact@cpif.net / 01 70 05 49 80

  • Vernissage Samedi 11 octobre 2014 15:00 → 21:00

    Navette aller-retour depuis Paris — Départ place de la Bastille, à 14h sur réservation : leseglises@chelles.fr / 01 64 72 65 70
    — Entrée libre sur site

Les églises centre d'art de Chelles Centre d’Art
Plan Plan
77 Seine-et-Marne Zoom in 77 Seine-et-Marne Zoom out

Rue Eterlet

77500 Chelles

T. 01 64 72 65 70

Site officiel

Horaires

Du vendredi au dimanche de 14h à 17h
Sur rendez-vous du lundi au vendredi

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

L’artiste