James Casebere — House

Exposition

Photographie

James Casebere
House

Passé : 26 février → 9 avril 2011

Peut-être le plus ambitieux projet de James Casebere à ce jour, House est un ensemble de photographies en couleur recréant une banlieue idéale. Cet espace imaginaire est le fruit des impressions de l’artiste liées au Dutchess County aux Etats-Unis. Il a fallu deux années de travail pour achever la maquette gigantesque photographiée en studio.

De confortables maisons colorées sont installées sur de vastes coteaux verdoyants sur lesquels on voit passer les différentes heures de la journée. De façon inédite, James Casebere introduit parfois une présence humaine dans des images qui, souvent, ne gardent que des traces de son passage — lumière qui filtre aux fenêtres, tondeuse à gazon abandonnée. Entre « tout juste abandonnée » et « sur le point d’être habitée », l’architecture qu’il décrit est saisie au « moment de l’étrange » (A.Vidler).

James Casebere réfléchit sur sa propre fascination pour la maison perçue comme symbole de l’utopie communautariste américaine. Son travail se veut un commentaire poétique sur la crise des subprimes. L’illusion de ses photographies fait écho à celle d’un système intenable basé sur la vie à crédit. En nous faisant méditer sur un monde de modèles à taille de jouet, l’artiste révèle la fragilité du rêve américain de propriété et de prospérité.

S’appuyant sur son goût pour l’architecture, et nourri aux sources cinématographiques, le travail de James Casebere l’a établi il y a vingt-cinq ans à l’avant-garde des artistes de la « staged photography », la photographie de mise en scène dont Jeff Wall ou Gregory Crewdson sont les protagonistes les plus connus. Montrées pour la première fois à la Biennale du Whitney Museum à New-York au début 2010, les images de House ont marqué l’actualité artistique américaine. Elles perpétuent la trajectoire d’un artiste qui cultive l’ambigüité de la photographie et celle des géographies humaines. Un travail politique que l’on a pu découvrir en France lors de sa première exposition en 2005 à la Galerie Templon ; il s’inspirait alors des prisons secrètes. De retour en 2008, l’artiste examinait les rapports entre Occident et Orient.

Né en 1953, James Casebere vit et travaille à New York. Il a récemment participé à l’exposition « Pictures generation » au Metropolitan Museum de New York en 2009 ainsi qu’à « Haunted : Contemporary Photography/Videoperformance » au Solomon R.Guggenheim Museum de New York en 2010.

Son œuvre est représentée dans de nombreuses institutions, notamment au Museum of Modern Art, au Solomon R.Guggenheim Museum et au Metropolian Museum à New-York, au Victoria and Albert Museum et à la Tate Modern (Londres).

Exposition à l’Impasse Beaubourg

  • Vernissage Samedi 26 février 2011 12:00 → 20:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

30, rue Beaubourg


75003 Paris

T. 01 42 72 14 10 — F. 01 42 77 45 36

www.danieltemplon.com

Etienne Marcel
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Tous les jours sauf le dimanche de 10h à 19h
Fermé au mois d'août

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • James Casebere