Jardin d’été — 8e édition

Evénement

Performance, son - musique, techniques mixtes

Jardin d’été
8e édition

Passé : 3 juillet → 30 août 2015

Cet été, le musée propose aux visiteurs une programmation riche et variée : en famille, entre amis, en solo ? En quête de détente ou de connaissances? En manque de verdure ou de dépaysement ? À chacun sa proposition : visites, jardin des contes, ateliers, séances d’initiation, siestes électroniques… autant d’occasions de s’offrir une parenthèse estivale en plein cœur de Paris.

Before l’Inca et le conquistador

Vendredi 03/07, de 19h à 23h

Théâtre Claude Lévi-Strauss

Ce Before propose une première partie de soirée festive et gratuite à l’occasion de l’exposition L’Inca et le conquistador (22/06/15 — 27/09/15) qui mêlent visite d’exposition et performances d’artistes, pour découvrir le musée du quai Branly autrement.

l’Inca et le conquistador met en scène la conquête du Pérou à travers l’épopée de l’Inca Atahualpa et du conquistador Francisco Pizarro. La rencontre de ces hommes illustre la confrontation de deux mondes radicalement différents qui allaient vivre, en s’affrontant, une profonde révolution politique, économique, culturelle et religieuse. Leur conflit marqua le destin du plus grand empire jamais connu aux Amériques, le Tawantinsuyu inca (v. 1350-1533), et celui de l’empire espagnol, alors en pleine expansion sous le règne de Charles Quint. Des années 1520 jusqu’à l’assassinat de Pizarro par les siens en 1541, l’exposition retrace les moments clés de l’histoire du continent sud-américain.

Présentant des objets incas et hispaniques, des peintures coloniales et républicaines, des gravures et des cartes anciennes, l’exposition revient sur les épisodes de cette conquête et met l’accent sur la rencontre avec l’Autre.

Les siestes électroniques

Tous les dimanches de juillet et le premier dimanche d’août, de 16h à 18h sur réservation

Pour la 5e année consécutive, Les Siestes Électroniques s’installent dans le jardin du musée pour des DJ sets et des live à écouter « à l’horizontale » et des concerts. Mélangeant les genres, elles invitent à profiter d’un moment de détente sur fond de musique ethno et électro pour les amateurs de ces sessions exclusives.

Festival créé à Toulouse, Les Siestes Électroniques ont conquis leur public grâce à une programmation artistique largement dédiée aux cultures émergentes. Fruit d’une réflexion autour du thème de la diversité culturelle, le projet propose des sessions musicales exclusives dans les jardins du musée aménagés spécialement pour l’occasion.

Le musée ouvre aux artistes invités sa collection ethnomusicologique provenant des cinq continents, offrant ainsi aux promeneurs curieux une musique ethno-électro, idéale pour se détendre dans le « jardin-savane » conçu par Gilles Clément.

Au Programme

Dimanche 5 juillet

16h — Aïsha Devi (Danse Noire) Suisse

Ritual music au Népal

Aïsha Devi a choisi d’enregistrer sous son vrai nom, après avoir fait le bonheur des amateurs d’électronique en enregistrant plusieurs albums pour Mental Groove et Border Community sous le pseudonyme de Kate Wax. Désormais à la tête de son propre label, Danse Noire, elle ne craint pas d’incorporer au gabber (genre de techno hardcore) une dose de spiritualité, ni de dissoudre dans la techno des fragments de musiques tribales. Résultat : un précipité puissant et corrosif.

17h — Éric Chenaux (Constellation) Canada

Dub moyenâgeux et troubadourisme

La voix et les guitares d’Éric Chenaux suffisent à ce « troubadour postmoderne » pour expérimenter et improviser autour du répertoire folk traditionnel. Sorte d’explorateur sonore issu de la culture do it yourself, Éric Chenaux s’interroge sur le son, bricole son propre matériel et produit des ballades qui sentent bon la forêt canadienne.

Dimanche 12 juillet

16h — Stephen O’Malley (Ideologic) États-Unis

Ivresse amoureuse en Inde

Stephen O’Malley est une figure de la scène drone et doom, célèbre pour avoir noirci de ses influences métal la musique expérimentale et contemporaine. Souvent cité en référence par une multitude de jeunes compositeurs un brin énervés et ultra documentés, O’Malley a contribué, notamment avec son projet Sunn O))), à rendre cohérentes les rencontres de ces composites sombres.

17h — Jéricho (La Nòvia) France

Dévotion occitane

Leur musique est constituée à partir des répertoires musicaux profanes et de dévotion d’Occitanie, comme un Oratorio populaire dans lequel corps et voix sont mis en mouvement.

Le son brut y est perçu comme un préalable, à partir duquel ils imaginent les chemins qui amènent la rencontre du chant avec des motifs mélodiques cadencés, créant ainsi un espace vierge offert à l’auditeur.

Dimanche 19 juillet

16h — Aymeric de Tapol (Vlek) France

Bourdon & drone

Aymeric de Tapol oscille entre électroacoustique et drone. Dans ses compositions, on devine la capture d’un environnement. Ses bandes sonores rendent compte d’un paysage mental, dont on perçoit à la fois la matière dense, l’hyper précision des sons, un travail d’orfèvre étiré sur de longues plages hypnotiques.

17h — Animalsons France

A capella & punchline

Clément Dumoulin (moitié d’Animalsons) est producteur et compositeur de hip-hop : il est une figure notoire chez les fans de rap, et depuis 20 ans responsable de la teneur musicale et rythmique de nombreux grands hits. Il a notamment travaillé avec Lunatic, Booba, La Fouine et Joey Starr.

Dimanche 26 juillet

16h — Ed Wreck (Ed Banger) France

Radio libre

Ed Wreck (Raphaël Le Manchec et Pedro Winter), c’est le projet de radio du label Ed Banger. L’écurie post-French Touch de Busy P. aura marqué la musique électronique française des années 2000, en lui imprimant un esprit insouciant et bigger than life. Mais derrière le gros son pointe toujours une érudition certaine et un sens aiguisé du sound design.

17h — Para One (Marble) France

Field recording, de l’usage du monde

Jean-Baptiste de Laubier est une autre figure hybride et emblématique de la musique électronique française. Co-fondateur du label Marble, on le connaît à la fois comme producteur de TTC, artiste solo, remixer (de Daft Punk à Arnaud Fleurent-Didier) ou compositeur de bandes originales de film pour Céline Sciamma. Éclectique mais toujours élégant, la tête chez Chris Marker mais les pieds ancrés sur le dancefloor, il manie aussi bien les codes du boogie que ceux de l’ambient.

Dimanche 2 août

16h — Zaltan (Antinote) France

Antimatière, big-bang sonore

Son label fait parler de lui à chaque sortie : des géniaux Syracuse, aux expérimentations de Stéphane Laporte (aka Domotic), en passant par Nico Motte et ses 70’s réinventées, le jeune prodige techno japonais Inoue Shirabe ou encore Iueke, cofondateur du label et producteur de talent. Une vision panoramique de la musique et un esprit de « digger » insatiable…

17h — Frànçois and The Atlas Mountains (Domino Records) France

Pop cosmopolite

Premiers français à avoir signé chez Domino, le label de Hot Chip, Sebadoh ou Elliott Smith, ils ont su conquérir le monde grâce à leur indie pop de haut vol. Leur musique, d’apparence naïve, relève pourtant d’un complexe mélange d’influences. Pendant l’été 2013, le groupe s’est évadé sur des terres africaines à la recherche de collaborations avec des artistes locaux, de cette escapade africaine a résulté l’EP « L’Homme tranquille ».

Salon d’été

Cette année le salon de lecture Jacques Kerchache est de nouveau ouvert sur le jardin.

Le salon d’été s’ouvre cet été encore sur le jardin et s’installe dans la clairière du Candi, parasols, transats, vue sur la Tour Eiffel… des conditions idéales pour s’évader en lisant !

Avec des livres et des activités consacrés au thème des odeurs : Mille milliards d’odeurs, d’arômes, de parfums et d’humeurs à découvrir et tester. Des lectures et rencontres pour en savoir plus sur l’archéologie et l’histoire des parfums, sur les variations du rapport à l’odorat selon les cultures, sur leur rôle thérapeutique en Asie, magiques en Afrique du nord et rituels dans différentes parties du monde.

En suivant les sentiers qui traversent le jardin des mousses et longent le théâtre de verdure, le public accède à une entrée secrète du salon de lecture Jacques Kerchache.

Les livres nomades

Les visiteurs feuillettent à leur guise dans le jardin des livres nomades, catalogues, livres documentaires, bandes dessinées, récits de voyageurs, contes ou albums illustrés en français, en espagnol ou en anglais.

Des séances d’initiation à la lecture à voix haute sont suivies de lectures sur la littérature liée aux odeurs.

Des jeunes médiateurs sont à l’écoute des visiteurs et l’accompagnent dans ses choix de livres et les différentes activités. Les internautes partagent leurs souvenirs olfactifs de voyage sur le livre d’or du Salon d’été ou sur les réseaux sociaux.

Jeux des quatre continents

Fanorona de Magagascar ou encore Bagh Chal du Népal… Des jeux de société venus du monde entier attendent petits et grands.

L’Aromathèque

Tout l’été, une aromathèque composée d’odeurs provenant des quatre continents est à la disposition des visiteurs pour respirer ces senteurs venues d’ailleurs : karité, vanille, ananas, curcuma, jasmin ou benjoin.
Chaque odeur est accompagnée de livres et de jeux retraçant son origine, son histoire et son usage pour découvrir d’une façon originale et ludique, leur lien avec les collections du musée.

La playlist à sentir

En libre écoute
Les visiteurs sont invités à sentir et ressentir les plus beaux extraits d’une sélection musicale en lien avec les odeurs du monde entier.

> Tous les après-midi (sauf lundis) à partir de 13h, dans le jardin

Les activités

Lecture d’éveil en langue des signes pour les touts petits

Tous les mardis et jeudi à 16h dans la clairière du Candi — à partir de 2 ans

Parce que l’éveil passe par la découverte des sens, le Salon d’été propose d’initier les touts petits aux odeurs et aux parfums en les exprimant en langue des signes française. Une aventure sensorielle et gestuelle à destination des futurs lecteurs.

Les voyages du goût. L’histoire des fruits et des épices venus d’ailleurs

Les samedis 25 juillet, 8 et 15 août à 16h dans le Salon de lecture Jacques Kerchache  — à partir de 6 ans

Atelier sensoriel à partir de l’ouvrage de Dimitri Delmas et Guillaume Reynard.

Les enfants sont invités à devenir de véritables explorateurs et à embarquer pour un tour du monde olfactif afin de découvrir l’histoire de ces fruits et épices dont raffolent leurs papilles !

Les lectures parfumées

Tous les mercredis à 16h dans le jardin — tous publics

Les visiteurs partent à la découverte des odeurs des quatre coins du monde à travers le récit parfumé des plus beaux contes d’Asie, d’Orient, d’Afrique ou des Amériques. Une expérience olfactive exceptionnelle !

Atelier d’initiation à la lecture à voix haute

Le samedi 11 juillet à 17h30 et le samedi 18 juillet à 16h au théâtre de verdure — tous publics

Lectures et initiation à la lecture à voix haute sont proposées aux participants, à partir de fragments parfumés issus des plus beaux textes relatifs aux odeurs.

Autour de la fleur de l’Inca

Tous publics

Les visiteurs partent à la découverte des Andes et du parfum enivrant de la Cantuta, fleur emblématique du Pérou également appelée Fleur de l’Inca.

Lecture à double voix

Le jeudi 16, vendredi 24 juillet à 16h et 18h et le dimanche 16 août à 16h dans la clairière du Candi -tous publics

Une lecture d’extraits de textes parfumés en français et langue des signes française est proposée aux participants, pour une interprétation originale à la frontière des langues et des sens.

Rencontres au Salon de lecture Jacques Kerchache

Samedi 4 juillet à 17h — Les Pouvoirs de l’Odeur

Par Annick Le Guérer, anthropologue et philosophe historienne de l’odorat, de l’odeur et du parfum à LIMSIC — Université de Bourgogne

Quoi de plus mystérieux qu’une odeur, capable aussi bien de rappeler de très anciens souvenirs, d’attirer et de séduire que de provoquer d’irrésistibles réactions de dégoût et de rejet. Leur rapport étroit avec la sexualité explique pourquoi les philosophes et les psychanalystes se sont méfiés d’elles. Mais les pouvoirs de vie qui leur sont attribués ont toujours intéressés les médecins. Aujourd’hui, elles entrent dans les hôpitaux, les prisons, les écoles et la vie culturelle…
Annick Le Guérer : Les Pouvoirs de l’Odeur, Odile Jacob. 2002.
Dimanche 2 août à 16h et à 17h — Aventure d’une œuvre dans le noir
Avec Nicolas Caraty, conférencier de l’association Percevoir

La découverte sensorielle se fait dans la pénombre par l’écoute et le toucher d’un objet tactile et de matières premières en lien avec la thématique des odeurs.

L’application « Le musée en musique »

Cette application invite à découvrir la musique du monde avec :
 — les coulisses et les secrets de la Réserve des instruments de Musique
 — un parcours comprenant une quinzaine d’instruments répartis sur les quatre continents du plateau des collections : extraits sonores, vidéo sur les techniques de fabrication, situation de reconnaissance auditive… venez découvrir les cinq nouveaux points d’arrêt !
 — de nombreux jeux interactifs inédits autour des instruments de musique
 — le tout à travers deux modes aux contenus variés : « Au musée » ou « À distance

Explorez le jardin du musée du Quai Branly

Situé au cœur de Paris, le jardin du musée du quai Branly, dessiné par le paysagiste Gilles Clément, avec le mécénat de la Fondation d’entreprise GDF SUEZ, enserre l’architecture de Jean Nouvel en créant une impression de foisonnement et invite à la méditation et à la rêverie. Le jardin est un lieu de rencontre de tous les publics, un espace souple, ondulant où la distance ordinairement prise avec la nature se trouve remplacée par une scénographie d’immersion.

Avec 16 000 m2 planté, il rassemble arbres et végétaux qui émergent d’une prairie d’herbes hautes, rousses ou blondes, traversées de chemins étroits liant les clairières les unes avec les autres. Ouvert sur le quartier et accessible librement au public, cet écrin naturel pour les collections du musée vit toute l’année au rythme des spectacles, rencontres, installations et autres activités qui y sont proposées.

07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

37, quai Branly


75007 Paris

T. 01 56 61 70 00

www.quaibranly.fr

Alma – Marceau
Bir-Hakeim
Iéna

Horaires

Les mardis et mercredis, les dimanches de 11h à 19h
Du jeudi au samedi de 11h à 21h

Tarifs

Accès libre pour cet événement

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Aïsha Devi
  • Éric Chenaux
  • Stephen O’malley
  • Jéricho (La Nòvia)
  • Aymeric De Tapol (Vlek)
  • Animalsons
  • Ed Wreck (Ed Banger)
  • Para One (Marble)
  • Zaltan (Antinote)
  • Frànçois & The Atlas Mountains (Domino Records)