Jean-Louis Germain — Traces

Exposition

Peinture

Jean-Louis Germain
Traces

Passé : 20 octobre → 1 novembre 2015

Jean-Louis Germain est cet homme entre deux rives.

Celui qui pourrait volontiers se reconnaître dans la figure du sceptique. Il ne choisira donc jamais entre l’abstraction et la figuration. Jamais non plus entre la lumière de l’Algérie et de cette méditerranée qui l’a vu grandir et celle de la côte Ouest des Etats-Unis, rencontrée lors de son séjour à Stanford à la fin des années 50.

Jean louis germain traces 02 medium
Jean Louis Germain, Untitled, 1983 Huile sur toile — 195 × 142 cm Courtesy of the artist & Galerie Le Loft Sévigné, Paris

Au bout de son pinceau, plusieurs mondes cohabitent ainsi et défilent tour à tour ; d’un côté les corps nus, chauds, cuits par le soleil que l’on apparente volontiers aux courbes et aux attaches fines des danseuses de Matisse, de l’autre des applats gorgés de matière sous influence d’une Joan Mitchell dans sa période Chasse interdite (1973). On pourrait ainsi parler de ruptures stylistiques permanentes alors qu’il n’est question que de réconciliation. Réconciliation par le souvenir même.

Jean louis germain traces 06 medium
Jean Louis Germain, Port ( diptyque ), 1976 Huile sur toile — 195 × 260 cm Courtesy of the artist & Galerie Le Loft Sévigné, Paris

Ses séries de Baigneurs sont nées dans l’amour des plages de son enfance, métamorphosées sous sa vision en terre cuite éternelle. Les Traces, elles, sont le souvenir du choc de sa rencontre avec le nouveau continent quand le vieux croupissait sous le poids d’une peinture parfois datée. Jean-Louis Germain rassemble ainsi des pans de sa vie sans rien trahir. De l’académisme des bancs de la Grande Chaumière où il suivit les cours d’André Lhote, à la révolution visuelle des américains post-guerre qu’il accompagna aux côtés de Diebenkorn, Larry Rivers ou Sam Francis.

A cheval entre l’Ancien et le Nouveau Monde, Jean-Louis Germain illustre leurs échanges féconds. Il permet de repenser avec passion et nostalgie la façon dont l’Europe et les Etats-Unis se sont toujours regardés.

Léa Chauvel-Levy

Galerie Le Loft Sévigné Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

46, rue de Sévigné


75003 Paris

T. 01 44 78 91 91

www.leloftsevigne.com

Chemin Vert
Saint-Paul

Horaires

Du mardi au samedi de 8h à 20h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Jean Louis Germain