Jean-Marie Gleize et Leslie Kaplan, Déplacer — Jérôme Mauche reçoit Jean-Marie Gleize et Leslie Kaplan

Conférence

Dessin

Jean-Marie Gleize et Leslie Kaplan, Déplacer
Jérôme Mauche reçoit Jean-Marie Gleize et Leslie Kaplan

Passé : Jeudi 9 juin 2016

Poésie Plate-forme convie Jean-Marie Gleize, poète, et Leslie Kaplan, écrivaine. « Déplacer » proposera un dialogue entre ces deux œuvres fortes de l’extrême-contemporain, toujours en mouvement, lesquelles se proposent de déplacer les genres et enjeux esthétiques et les pratiques et engagements politiques et sociétaux.

——————————

Jean-Marie Gleize

Jean-Marie Gleize est poète et théoricien. Il poursuit, depuis Léman, publié en 1990, l’écriture d’un cycle de livres de post-poésie, de « prose en prose » : Le Principe de nudité intégrale, manifestes, 1995 ; Les Chiens noirs de la prose, 1999 ; Néon, actes et légendes, 2004 ; Film à venir, 2007 ; Tarnac, un acte préparatoire, 2011 ; Le Livre des cabanes, politiques, 2015, Seuil. Parmi ses essais, renouvelant les approches poétiques, on citera, Poésie et figuration, Seuil, 1983 ; Simplification lyrique, Seghers, 1987 ; Francis Ponge, Seuil, 1988 ; A noir. Poésie et littéralité, Seuil, 1992 ; Le théâtre du poème : Vers Anne-Marie Albiach, Belin, 1995 ; Altitude zéro, Java, 1998 ; Sorties, Questions théoriques, 2009. Il a récemment participé aux ouvrages collectifs Toi aussi tu as des armes. Poésie et politique, La Fabrique, 2012 ; et La Sainte-Victoire de loin en proche, Contre-Pied / Autres & Pareils, 2012.

Professeur émérite de l’E. N.S.-Lyon au sein de laquelle il a dirigé le Centre d’Etudes Poétiques, Jean-Marie Gleize a fondé la revue « Nioques » qu’il dirige et a codirigé la collection « Niok », aux éditions Al Dante.

Leslie Kaplan

Depuis son premier livre L’Excès-l’usine, paru en 1982, salué par Marguerite Duras et Maurice Blanchot, Leslie Kaplan, poursuit une œuvre de romancière, essayiste, auteure pour le théâtre. Son écriture cherche à rendre compte de la complexité du monde, entre autres de l’inconscient comme dimension constitutive de l’humain. Elle a fait paraître, notamment, Le Livre des ciels, 1983 ; Le Criminel, 1985 ; Le Pont de Brooklyn, 1987 ; L’Épreuve du passeur, 1988 ; Les Mines de sel, 1993 ; Depuis maintenant, miss Nobody Knows, 1996 ; Les Prostituées philosophes, 1997 ; Le Psychanalyste, 1999 ; Les Outils, 2003 ; Fever, 2005 ; Toute ma vie j’ai été une femme, 2008 ; Mon Amérique commence en Pologne, 2009 ; Louise, elle est folle, 2011 ; Millefeuille, 2012 ; Déplace le ciel, 2013 ; Mathias et la Révolution, 2016, P.O.L.

Son travail a souvent été adapté pour le théâtre et plusieurs de ses pièces ont été mises en scène par Claude Régy, Marcial Di Fonzo Bo, Fréderique Loliée, Elise Vigier, Christine Faure. Fever a été adapté au cinéma par Raphaël Neal.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas


75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Jean Marie Gleize
  • Leslie Kaplan