Jeanne Susplugas — At home she’s a tourist : chapter I

Exposition

Architecture, céramique, dessin, film...

Jeanne Susplugas
At home she’s a tourist : chapter I

Passé : 20 janvier → 26 mars 2017

Jeanne susplugas marechalerie versailles 80 26 grid Jeanne Susplugas — La Maréchalerie, Versailles La Maréchalerie de Versailles accueille un pan du projet de Jeanne Susplugas qui, à travers une exposition courte et sensible, soul... 1 - Pas mal Critique

Exposée à la Villa Médicis à Rome, à la maison rouge et au Fresnoy, Jeanne Susplugas présente de janvier à août 2017 un projet en trois lieux à Versailles et Paris. Trois expositions et une série d’événements, véritable parcours pour étendre notre réflexion autour du concept de « home ».

À travers des œuvres aux formes et aux échelles multiples, l’artiste donne à voir une partie de l’infinité des approches sensibles quant à l’espace habité. Entre fascination et répulsion, fusion et rejet, réel et intime, mobilité et immobilité, se joue au sein de ces trois propositions, la question de l’enfermement en soi, et de l’apparition de l’autre.

À La Maréchalerie, Jeanne Susplugas présente une œuvre conçue spécialement pour le lieu inspirée d’une série de portraits dessinés, transposés sous la forme d’une sculpture monumentale. Cette installation interroge notre lien à l’espace habité, fantasmé, notre dépendance aux objets et à l’image, et notre rapport à l’intime. En parallèle, une « nature morte » et un film nous renvoient, sous le couvert de l’objet ou du récit anodin, aux drames personnels et à l’absurdité propres à chacun.

Tennis medium
Jeanne Susplugas, Pink house, 2002

À la galerie VivoEquidem, l’artiste reconstitue un intérieur modulable, celui que nous transformons, organisons, dans lequel nous projetons nos désirs, nos fantasmes, nos peurs… Carte blanche à Jeanne Susplugas, l’exposition accueille une série d’événements (performances, conférences, projections) qui posent les questions fondamentales de « l’habiter » comme l’aliénation, la mobilité, le maintien de la maison à notre image, le plein et le vide, la distance à trouver et à garder entre les autres et soi.

À la galerie de l’École des Beaux-Arts de Versailles, l’artiste présente des œuvres mettant notamment l’accent sur les distorsions entre les êtres, à travers des films réalisés à partir de sources littéraires ou de textes commandés à des auteurs ; et une série de dessins représentant des arbres généalogiques d’un nouveau genre, qui met en lumière les liens physiologiques entre parentés et leurs conséquences individuelles.

———

At home she’s a tourist — Chapter I : La Maréchalerie — centre d’art contemporain, Versailles (20 janvier — 26 mars 2017)

At home she’s a tourist — Chapter II : Galerie VivoEquidem, Paris (25 janvier — 12 août 2017) Vernissage le 24 janvier à partir de 19h

At school she’s a tourist : Galerie de l’Ecole des Beaux-Arts, Versailles (22 février — 15 mars 2017) Vernissage le 21 février à partir de 18h

  • Vernissage Jeudi 19 janvier à 18:00
  • Finissage Dimanche 26 mars à 11:00

    Brunch, rencontre avec l’artiste et visite de l’exposition.
    Sur inscription : lamarechalerie@versailles.archi.fr

78 Yvelines Zoom in 78 Yvelines Zoom out

Du mardi au vendredi : 5, avenue de Sceaux et Place des Manèges
Samedi et dimanche : Uniquement Place des Manèges (avenue du Général de Gaulle)

78000 Versailles

T. 01 39 07 40 27

Site officiel

Horaires

Du mardi au vendredi de 14h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 19h
Et sur rendez-vous Fermé les lundis et jours fériés.

Tarifs

Accès libre

Programme de ce lieu

L’artiste