Jens Haaning — Recent Danish History and other Works

Exposition

Installations

Jens Haaning
Recent Danish History and other Works

Passé : 6 avril → 7 mai 2011

L’exposition s’organise autour d’une série de 8 cartes postales « Recent Danish History » réalisée à l’occasion de la première quadriennale de Copenhague. Cet événement était susceptible de réunir pour la première fois dans la capitale du Danemark une part conséquente des membres de la communauté artistique internationale et ce fût en partie à leur attention que Jens Haaning conçut cette pièce, en tâchant de se remémorer les événements les plus marquants de ces dernières années. La sélection qui en résulte est évidemment subjective, comme toute forme d’histoire, mais il est probable que les faits qui ont été retenus par ce témoin particulier le seront également en majorité par les historiens à venir — implications dans des conflits armés en dehors du Danemark, évolution profonde de la société danoise, tendue entre l’ouverture au monde (dont l’inauguration du pont reliant le pays à la Suède serait un symbole) et la tentation du repli sur soi (méfiance envers le multiculturalisme ou les expériences alternatives comme Christiana). Chacune des photographies a été achetée aux agences de presse locales, et les légendes ont été reprises telles quelles ou bien rédigées avec l’aide de journalistes professionnels. Ces cartes postales ont été tirées à 65,000 exemplaires et distribuées dans les lieux publics de Copenhague (bars, restaurants, spas…), sur le même modèle, très répandu au Danemark, que les cartes publicitaires pour les téléphones mobiles ou les disques, dont les destinataires privilégiés sont les adolescents et les jeunes adultes du pays.

En écho à ces événements, trois autres œuvres fonctionnent comme des pièces rapportées témoignant sur un monde plus ou moins fictionnel de ces événements historiques : Baghdad Time, une horloge indiquant le fuseau horaire irakien, Windscreen Wiper from Public Bus, Found on the 22nd of January in front of Nørrebrogade 17, un essuie-glace arraché à un bus et trouvé dans la rue, à proximité d’un lieu de manifestations, et enfin En Gennemsnitlig Dansk Årsindkomst « Le revenu moyen annuel danois », composé de 279 billets de banque, pour un total de 278 500 couronnes danoises (environ à 38,000 euros). L’aspect spectaculaire de cette dernière pièce tient en partie à sa nature ambiguë — à la fois réunion très concrète de billets de banques réels et matérialisation d’une abstraction. En tant que moyenne statistique, le revenu médian par habitant est quelque chose qui n’existe pas et qui, dans tous les cas, ne se présente jamais sous cette forme, ce qui sucite du coup un doute quant à sa véracité.

13 Bibliothèque Zoom in 13 Bibliothèque Zoom out

24, rue Louise Weiss

75013 Paris

T. 01 45 84 08 36

www.triple-v.fr

Chevaleret

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Jens Haaning