Joris Van de Moortel — Erratum Musicale for 3 guitars and a metronome

Exposition

Installations, techniques mixtes

Joris Van de Moortel
Erratum Musicale for 3 guitars and a metronome

Passé : 4 mai → 16 juin 2012

Joris Van de Moortel est un artiste qui défie les catégories. Son travail peut être qualifié de sculptural voire architectural, installatoire, performatif, musical et même pictural. De la même manière, sa pratique absorbe différents référents historiques mais à travers des formes artistiques détournées, presque renversées voire terroristes. Et de fait, ce jeune artiste flamand est iconoclaste.

« Appréhender l’œuvre de Joris Van de Moortel, c’est plonger au cœur d’une tempête. Creuser son sillon au sein d’un tourbillon de formes, une accumulation de matières et de sons, propulsant dans son sillage les éléments épars d’une même problématique, que veut dire habiter l’espace et comment penser sa construction ?

Loin de se réduire à de joyeuses odes à la destruction, ses installations relancent la charge inhérente à leur propre définition ; l’œuvre se doit d’être « installée » dans l’espace. Si l’on retrouve bien souvent des caissons, ces abris précaires venant comme minimaliser le concept d’architecture, il s’agit, dans chacune de ses créations, d’investir un lieu en rappelant à quel point la revendication spatiale humaine est une violence. Violence de l’objet, violence de l’occupation, mais aussi et surtout violence faite au regard, ce réveil par la force de la passivité interdisant au spectateur l’immobilisme. Car derrière la générosité, derrière la jouissance de l’accumulation se cache le véritable secret de ces habitations démentes, peuplées de chalumeaux, de vitres brisées et d’éclats de matières ; une pudeur en acte recroquevillée dans ces espaces confinés où la vie, malgré sa relative précarité, est définitivement possible. Et la vie apparaît sous de nombreuses formes dans cet univers habité par des motifs récurrents toujours renouvelés. Une énergie invisible qui parcourt toutes ses œuvres et bruisse comme le frisson du cataclysme qui dessine une compréhension nouvelle de la destruction. […] »

Texte de Guillaume Benoit, extrait de Semaine, éditions Analogues, mai 2012
  • Vernissage Jeudi 3 mai 2012 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

17, rue des Filles-du-calvaire


75003 Paris

T. 01 42 74 47 05 — F. 01 42 74 47 06

www.fillesducalvaire.com

Filles du Calvaire

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 18h30

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Joris van de Moortel