Julien Creuzet — Standard and Poor’s, Le nouveau monde

Exposition

Bijoux, dessin, installations, lithographie / gravure...

Julien Creuzet
Standard and Poor’s, Le nouveau monde

Passé : 9 novembre → 28 décembre 2013

Julien Creuzet a vécu en Martinique, carrefour des civilisations africaines, européennes et indiennes. De ces origines caribéennes découlent une recherche identitaire récurrente dans ses œuvres. Loin d’un propos anthropocentriste, sa démarche intègre l’environnement animal et végétal, naturellement. Il revendique le syncrétisme qui l’anime, tissé de références aux cultes animistes, à la religion chrétienne, à l’identité française, etc. Jouant avec les clichés et les particularités de l’histoire créole, il y puise de quoi enrichir une démarche artistique qui a su s’émanciper de ses racines. Comme pour de nombreux artistes originaires des îles françaises de la Caraïbe, le concept de créolisation développé par Edouard Glissant tient une place importante dans l’œuvre de Julien Creuzet. Voici une des définitions que Glissant en proposait : « La créolisation, c’est un métissage d’arts, ou de langages qui produit de l’inattendu. C’est une façon de se transformer de façon continue sans se perdre. C’est un espace où la dispersion permet de se rassembler, où les chocs de cultures, la disharmonie, le désordre, l’interférence deviennent créateurs. C’est la création d’une culture ouverte et inextricable, qui bouscule l’uniformisation par les grandes centrales médiatiques et artistiques ».

Camille Prunet, août 2011

« Mes dernières pièces sont devenues des ensembles, un monde archipélique composé de sculptures, d’installations, de vidéos qui dialoguent, qui s’expriment, qui s’invectivent sur des latitudes et des longitudes parfois différentes. Ce monde de formes a pris le titre générique de Standard and poor’s. C’est un titre d’aujourd’hui, du maintenant, jouant de son passé et de son futur. Demain cette expression laissera la place à une autre. Le terme Standard and poor’s incarne selon moi de manière globale, les valeurs de notre monde actuel sur un plan économique, politique, social et historique. Je lis dans ce titre générique la possibilité de penser une esthétique formelle jouant au sens littéral des notions de standard et de pauvreté. »

Julien Creuzet

  • Vernissage Samedi 9 novembre 2013 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

73-75, rue Quincampoix


75003 Paris

T. 01 42 77 05 97 — F. 01 42 76 94 47

www.galeriedohyanglee.com

Les Halles
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Julien Creuzet
  • Minia Biabiany
  • Kévin Monot
  • Léna Araguas
  • Antoine Berard
  • Anne Houel
  • Séphora Joannes
  • Octave Himbert Riviere
  • Ana Vaz