Julien des Monstiers — Supporter la surface

Exposition

Peinture

Julien des Monstiers
Supporter la surface

Passé : 12 janvier → 27 février 2013

Le parcours — ou plutôt l’itinerance — de Julien Des Monstiers est très singulier. On pourrait dire qu’il a été pris à ses propres mots, ou plutôt à ses propres sujets de peinture.

Le thème principal de ses œuvres à la sortie des Beaux-Arts concernaient l’exploration. Il fut mené ainsi d’ile en ile, jusqu’à se retrouver isolé sur sa terre (en l’occurence Ris-Orangis et un squatt d’artistes). Seul face à son ile et ses planches qui trainaient au alentours, il décida de prendre sa propre peinture au mot et de peindre ces planches devenues sols, marquetteries, parquets ici transfigurée en œuvres. Le sujet est la peinture avec comme toile de fond si l’on peut dire, son histoire et cette période Supports-Surfaces. Ici, la peinture se fait ironie et jouissance par rapport à une doxa passée et trop conceptuelle pour ce jeune artiste. Car, Il ne faut pas s’y tromper, le sujet ici c’est bien l’acte de peindre et sa jouissance dans sa matérialité même. Les images non nécessaires sont désormais évacuées, reste un plaisir certain et communicatif dans ce travail.

Julien des monstiers le dit :

« Depuis quelques temps j’ai radicalisé ma pratique. Je m’intéresse aux surfaces, leurs motifs et leurs textures surtout. En ayant restreint le champs narratif de mes tableaux j’essaye d’emmener la peinture jusqu’à ses limites figuratives.

C’est un travail d’observation, de méditation presque. Ces toiles sont des doubles représentation, des mises en abime, des implosions ou des trous qui suggèrent simultanément rapprochement et recul. En peignant des parquets ou des tapis j’opère un changement d’axe physique et mental, je mets au mûr ce qui est au sol.

Il s’agit de trouver des profondeurs dans les surfaces. La pensée devient nomade mais le corps reste immobile. C’est une position de résistance ou le regardeur expérimente plusieurs postures et renverse ainsi ses jugements, il est à la fois devant le motif, à la surface de la matière et dans la texture de l’objet tableau. »

Galerie Eric Mircher Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

26, rue Saint-Claude


75003 Paris

T. 01 48 87 02 13

Site officiel

Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Julien des Monstiers