Kay Bojesen — Le design en jeu

Exposition

Design

Kay Bojesen
Le design en jeu

Passé : 20 mars → 18 mai 2014

Kay Bojesen (1886-1958) est l’un des plus grands noms du design danois du 20e siècle. L’exposition Le design en jeu à la Maison du Danemark est basée sur la plus importante collection privée des objets les plus emblématiques de ce designer danois très joueur, connu comme « l’humeur de l’art décoratif danois ». Un univers charmant et original composé d’animaux, de voitures miniatures, de chevaux à bascule et de figurines en bois, prenant ses racines dans la tradition danoise d’un design de simplicité.

Voiture en bois original medium
Kay Bojesen, Sans titre, 0 Courtesy of the artist

Kay Bojesen a débuté loin de l’univers du jouet. Il se fait d’abord remarquer comme l’un des orfèvres danois les plus talentueux de sa génération, notamment à l’Exposition universelle de Paris de 1925. Son couvert Grand Prix de 1938, qui a remporté le prix international du design à Milan en 1951, reste une icône du design moderne et représente ce qu’il y a de plus élégant et raffiné de l’âge d’or du design danois.

C’est dans les années 30 que Kay Bojesen connait une vraie percée internationale avec ses subtils jouets en bois, dont de nombreux modèles sont devenus aujourd’hui des objets de collection de grande valeur.

Kb birds original medium
Kay Bojesen, Song Birds, 1950 Bois peint — 15,1 × 15,8 cm Courtesy of the artist

Kay Bojesen était un original, mais également un homme de son temps. Il a vécu à Bellavista, le chef-d’œuvre moderniste d’Arne Jacobsen au nord de Copenhague, et son appartement était un lieu de rassemblement pour l’élite progressive d’architectes et des designers de l’époque. Ses confrères ont dessiné principalement des meubles et des lampes. Bojesen s’en est tenu aux petits objets — bijoux, couverts et jouets. Ses premiers travaux sont influencés par l’Art Nouveau, mais à partir de 1928, il s’est orienté vers le fonctionnalisme lyrique  — souvent en collaboration avec Finn Juhl, Ole Wanscher et d’autres architectes et designers prédominants de cette période.

Kay Bojesen débuta comme apprenti-épicier avant de se lancer dans le design, et tout au long de sa vie, il s’est fortement impliqué dans la diffusion du design danois au niveau international. Il fut pendant une période directeur artistique de la grande manufacture de porcelaine danoise Bing & Grondahl, et plus tard pour la United Steel Company. Il a été co-fondateur en 1931 de La permanente, qui jusqu’en 1981 était le principal espace d’exposition de design danois à Copenhague, et il a été largement représenté aux expositions du monde entier jusqu’à sa mort.

Grand pris slash original medium
Kay Bojesen, Grand Prix, 1938 Argenterie Courtesy of the artist

Kay Bojesen travaillait comme une abeille et, jusqu’à sa mort en 1958, il dessina plus de 2000 objets en argent, bois, raphia, porcelaine, verre, étain, bambou et mélamine. L’exposition présente toute la largeur du talent de Bojesen — de l’argenterie aux singes en bois.

Commissaire de l’exposition : Marius Hansteen

  • Conférence Samedi 22 mars 2014 16:00 → 18:00

    Lars Hedebo Olsen, journaliste et auteur, ainsi que Peter Bojesen, petit-fils qui connaissait bien son grand-père, parleront de l’homme et du designer Kay Bojesen et de son temps — et du relancement à succès des jouets de Bojesen sur la scène internationale du design.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

142, avenue des Champs-Élysées


75008 Paris

T. 01 56 59 17 40 — F. 01 56 59 17 41

www.maisondudanemark.dk

Charles de Gaulle–Étoile
George V

Horaires

Du mardi au vendredi de 13h à 19h
Samedi et dimanche de 13h à 18h
Ouvert les jours fériés.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Kay Bojesen