Kemi Bassene invite Wasis Diop et Filip Kantinol

Performance

Performance, poésie, son - musique, techniques mixtes...

Kemi Bassene invite Wasis Diop et Filip Kantinol

Passé : Samedi 24 juin 2017 16:00 → 18:30

Conférence 2/2 : L’islam et la Russie, le spirituel et la résistance comme structures des musiques noires.

Dans ce second volet, le questionnement du triptyque : Afrique, Russie et islam continue à travers la musique.
Après l’art soufi, la dimension de la femme dans l’islam et le principe de non-violence emprunté à la littérature russe influencée elle également par ce même islam, le regard sera porté cette fois-ci depuis les luttes armées et leurs esthétiques musicales.

Introduite par Kemi Bassene, la conférence performée se poursuit par une déambulation dans les salles de l’exposition avec le musicien Wasis Diop et le conteur Filip Kantinol.

Filip Kantinol est un chanteur, conteur musicien instrumentiste martiniquais qui représente une oralité, “la Pawol kréyol”. Il fait exister ses textes à travers gestuelles et chants, questionnant les réalités et les songes selon le rituel du conteur. Il a commencé à jouer du chacha dans les fêtes familiales, puis a développé l’instrument à l’École de Bélè de Paris pour finalement l’inscrire dans une authentique tradition créole.

Wasis Diop est un musicien sénégalais et français né à Dakar. il se met très tôt à la guitare, bien que n’étant pas issu d’une famille de griots. Il quitte le Sénégal pour la France au début des années 70 pour y poursuivre sa carrière artistique.

Né à Dakar, Kemi Bassene est musicologue. Également artiste et photographe, son travail était récemment visible à la Biennale de Dakar et à Bétonsalon (Groupe Mobile, 2016). Petit-fils de Mama Casset, précurseur de la photographie au Sénégal, il se propose de décoloniser en décloisonnant tout, aussi bien les disciplines que les expériences.

———

À travers sa littérature (Tolstoï en particulier) et son idéologie socio-économique, la Russie a influencé les luttes d’indépendance en Afrique par une résistance non violente (avec Ahmadou Bamba au Sénégal et Gandhi en Afrique du Sud) puis par une lutte armée avec un intermédiaire désigné : Cuba. La musique grégorienne russe a également influencé la musique gouvernementale révolutionnaire cubaine qui a son tour retrouvera une nouvelle rythmique en Afrique. L’islam a quant à lui infiltré l’Afrique noire dès le 8e siècle, a voyagé comme esthétique immatérielle avec la traite transatlantique et inspiré par sa puissance syllabique toutes les musiques noires américaines.

Deux conférences dans le cadre de la programmation anniversaire des 30 ans du Crédac / une programmation soutenue par la Fondation d’entreprise Ricard, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, l’ADAGP et la copie privée.

Gratuit, sur réservation : contact[at]credac.fr / 0149602506

94 Val-de-Marne Zoom in 94 Val-de-Marne Zoom out

La Manufacture des Œillets,
1 Place Pierre Gosnat

94200 Ivry s/ Seine

T. 01 49 60 25 06

www.credac.fr

Mairie d'Ivry

Horaires

Du mardi au vendredi de 14h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 19h
Et sur rendez-vous Fermé les jours feriés

Tarifs

Accès libre

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Kemi Bassene
  • Wasis Diop
  • Filip Kantinol