Kick out the jams, motherfuckers ! — Punk Rock 1969-1978

Exposition

Photographie

Kick out the jams, motherfuckers !
Punk Rock 1969-1978

Passé : 15 → 28 mai 2012

Il y a 35 ans, un mouvement underground nommé _Punk Rock _accédait à la reconnaissance médiatique. Il allait choquer, déranger et provoquer le monde des plus de trente ans — les straights, comme les appelait Alain Pacadis — mais surtout, générer l’éclosion de nouveaux talents en marge de l’art officiel. Les artistes issus du punk feront de leurs défauts des qualités, en inventant un système de valeurs inversé, et de leurs maladresses un style. Cette approche, qui redonne à l’amateurisme ses lettres de noblesse, s’applique à la musique, mais aussi à la peinture, la littérature, le journalisme, le graphisme, le stylisme, le cinéma et la photographie.

Fidèle au spirit of 77, cette exposition réunit le travail de photographes professionnels et non-professionnels : Alain Dister, Pierre Terrasson, Eric Débris, Maurice Wagener, Caroline Grosos et Dorian Rollin.

Il suffisait d’être là, avec une guitare, un boîtier argentique ou une caméra Super 8, à ce moment particulier de la contre-culture des seventies où il se passait enfin quelque chose ; le besoin de prendre la parole, l’emportant sur la technique et le savoir-faire.

Alain Diester a documenté le mouvement dès ses prémisses, de l’arrivée des New York Dolls à Paris aux premiers balbutiements de la scène du CBGB’s.

Pierre Terrasson a retracé la période new wave, post punk et gothique. Eric Débris, membre fondateur de Métal Urbain, dévoile ici et pour la première fois des photos inédites shootées en 1976 et 1977 (Asphalt Jungle, Stinky Toys, Eaters, Chrissie Hynde…).

Maurice Wagener avait 18 ans en 1977 et passait son temps entre Bruxelles et Londres, son reflex ne le quittait jamais.

Caroline Grosos était proche des scènes parisienne et londonienne, notamment des Slits et des Guilty Razors. Elle a réalisé de nombreuses photos dans des squats londoniens, au Gibus ou lors de soirées privées.

Dorian Rollin est strasbourgeois. Il a assisté à de nombreux concerts d’Alan Vega ou de Johnny Thunders au Bandit, club mythique aujourd’hui fermé.

Pierre Mikaïloff est commissaire d’exposition et auteur, notamment, de Kick Out The Jams, Motherfuckers!, punk rock 1969–1978, aux éditions Camion Blanc, 2012.

Point Ephémère Centre d’Art
Plan Plan
10 Paris 10 Zoom in 10 Paris 10 Zoom out

200, Quai de Valmy

75010 Paris

T. 01 40 34 02 48 — F. 01 40 34 02 58

www.pointephemere.org

Colonel Fabien
Louis Blanc

Horaires

Tous les jours de midi à 2h
La galerie est ouverte aux heures d’ouverture du café

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Alain Dister
  • Pierre Terrasson
  • Eric Debris
  • Caroline Grosos
  • Maurice Wagener
  • Dorian Rollin