La construction de la peur — Muntadas

Exposition

Installations, photographie

La construction de la peur
Muntadas

Passé : 9 octobre → 15 novembre 2010

De 2003 à 2005 je travaillé à Tijuana et à San Diego sur un projet que j’ai intitulé On Translation : Fear/Miedo (Peur). Le processus de ce travail m’a incité à penser aux similitudes avec le secteur entre l’Espagne du sud et l’Afrique du Nord, car ce dernier représente « la porte » vers l’Europe comme les deux premières villes représentent « la porte » vers les Etats-Unis.

En rassemblant des informations et en compilant des données cette région qu’on appelle le détroit, depuis le début de 2006 j’ai perçu un certain nombre de similitudes mais également des grandes différences. Similitudes dans les déplacements, croisements, survie, la recherche pour une vie meilleure, l’idéalisation de la consommation, de la construction de ce qui est souvent une réalité des médias. Différences dues, d’une part, de la complexité supplémentaire de la religion et de ses influences, et de l’autre, des problèmes provoqués par le terrorisme, qui sont des exemples de la tradition culturelle de chaque côté du détroit.

On Translation : Miedo/Jauf est entrepris comme construction personnelle s’efforçant de parler d’une réalité spécifique et, en même temps, de créer une métaphore des situations dans lesquelles la traduction, l’interprétation, ce qui est laissé inexprimée et le silence font toute partie du récit. Chaque projet individuel doit venir aux limites avec son contexte spécifique et avec ce qui est produit par ce contexte : il ne devrait pas provoquer une production mécaniste juste en raison de situations et de problèmes semblables. C’est une des raisons pour lesquelles je ne peux par prévoir la longueur finale du projet.

Septembre 2006

On Translation : Miedo/Jauf est un projet sur l’expérience et l’interprétation de la peur et ses complexités de chaque côté du détroit. (Tanger et Tarifa)

On Translation :Miedo/Jauf n’est pas un travail sur l’émigration/immigration africaines/européennes. Ni est-il un travail sur la religion ou sur le terrorisme. Deux réalités différentes non séparé par la mer mais par des barrières et des frontières des deux côtés.

La recherche du nord, avec ses paradis synthétiques qui pour beaucoup demeurent perdus ; peur comme émotion/sensation insérées dans la décision de traverser.

La construction du sud comme fiction/réalité lié aux phénomènes de l’inconnu, de l’exotisme et de la différence.

L’attraction entre deux réalités différentes en lesquelles l’information circule de personne à personne via l’intermédiaire des médias et des stéréotypes.

Une tentative de percevoir et comprendre l’espoir dans un continent « oublié » par le monde occidental ; L’Afrique comme espoir pour le futur.

October 2007 — Muntadas
Galerie Gabrielle Maubrie Galerie
Plan Plan
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

24, rue Sainte Croix de la Bretonnerie


75004 Paris

T. 01 42 78 03 97 — F. 01 42 74 54 00

www.gabriellemaubrie.com

Hôtel de Ville

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Muntadas