La Fondation Cartier — 30 ans de mécénat libre et généreux

Exposition

Techniques mixtes

La Fondation Cartier
30 ans de mécénat libre et généreux

Passé : 10 mai → 21 septembre 2014

Cai guo qiang fondation cartier paris grid Mémoires vives — Fondation Cartier Si l'on pouvait craindre d’un tel événement un commissariat en demi-teinte, les rapports entre les artistes présentés étant assez t... 2 - Bien Critique

Mémoires vives

La Fondation Cartier pour l’art contemporain invite le public à partager la célébration de ses 30 ans de mécénat et d’expositions. Pendant un an, la communauté des artistes qui ont fait son histoire revient boulevard Raspail, s’installe dans les espaces et offre au visiteur un moment de présence partagé. Articulée en deux grands volets, cette année exceptionnelle réserve une place essentielle aux œuvres parmi les plus emblématiques qui ont marqué les expositions de la Fondation Cartier depuis sa création et qui en sont les moments clés.

Col pan 1908 medium
Panamarenko, Panama, Spitzbergen, Nova Zemblaya, 1996 Acier — 600 × 210 × 370 cm Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris © Panamarenko Photo © André Morin

De l’avion du designer australien Marc Newson à la monumentale sphère dorée de James Lee Byars, du sous-marin de Panamarenko aux Brise-lames de Raymond Hains, des peintures de Chéri Samba aux carnets de Moebius, de la sculpture In Bed de Ron Mueck à la ville de Bodys Isek Kingelez, les œuvres se répondent et se succèdent, faisant de Mémoires Vives, premier volet de l’année anniversaire, une exposition en mouvement perpétuel qui, de mai à septembre, réservera la surprise de sa progressive métamorphose.

Kingelez 1 medium
Izek Kingelez Bodys, Projet pour le Kinshasa du troisième millenaire, 1997 Bois, Carton-plume, papier, métal, matériaux divers — 332 × 100 cm Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris © Bodys Isek Kingelez — Courtesy Galerie MAGNIN-A, Paris — Photo © André Morin

Les artistes eux-mêmes ont tenu à être présents pour l’événement, à partager avec le public une prise de parole ou une performance. David Lynch conçoit un théâtre de l’image qui accueille une programmation de films d’artistes et un voyage à travers la mémoire de la Fondation Cartier. Issey Miyake revisite la nuit avec une spectaculaire installation lumineuse déployée dans le jardin et le rez-de-chaussée. De Patti Smith à Jean-Michel Alberola, Alessandro Mendini ou Agnès Varda, les artistes rendent visibles les liens forts et durables tissés par la Fondation Cartier avec chacun, la fidélité et la continuité au fil de ces 30 ans d’histoires.

Mueck   in bed  a  300 dpi medium
Ron Mueck, In Bed, 2005 Matériaux divers — 162 × 650 × 395 cm, A/P Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 2006), vue de l’exposition Ron Mueck, Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, 2005

Mémoires Vives raconte une autre histoire de l’art contemporain, qui fait de la dimension humaine et de la relation privilégiée avec les artistes les éléments essentiels d’une programmation. Chaque œuvre, issue de la collection, est ainsi porteuse d’une histoire qui sera partagée avec le public par la voix de conteurs, dépositaires de cette mémoire vivante.

À partir d’octobre, le décor change et la Fondation Cartier pour l’art contemporain se métamorphose sous la direction d’Elizabeth Diller et de Ricardo Scofidio.

Col new 1779 medium
Marc Newson, Marc Newson, Kelvin 40, 2003 Aluminium et matériaux divers — 226, 5 × 814 × 800 cm Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris — © Marc Newson Ltd Photo © Daniel Adric

Les deux architectes connaissent bien le lieu : en 1999, à l’occasion de l’exposition un monde réel, ils mettent en scène une collection de robots dans le vaste espace du rez-de-chaussée, et en 2008, ils reviennent signer l’installation _Exit_  — un environnement cartographique high-tech rendant visibles en temps réel les flux de populations dans le monde — présentée dans Terre Natale, Ailleurs commence ici. Leur vision et leurs projets, mêlant arts visuels et arts de la scène, performance et nouvelles technologies, ébranlent le périmètre de l’architecture et du design. Pour son année anniversaire, la Fondation Cartier pour l’art contemporain leur confie l’orchestration d’un projet ambitieux où la mémoire dialogue avec l’avenir.

Eve moe 2592 medium
Moebius, La planète Encore Film 3-D Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, 2010-2011 © Moebius Productions Photo © Olivier Ouadah

Privilégiant au quotidien la collaboration avec des artistes de différents domaines, les deux architectes feront de cet événement un espace de rencontre vivant et en perpétuel mouvement.

Pour cette année anniversaire, la Fondation Cartier pour l’art contemporain développe une plateforme digitale ad hoc, accessible depuis son site Internet et sur tous supports.

Elle promet de faire découvrir et de diffuser à l’international 30 ans d’art contemporain à travers de nombreux récits inédits et réserve une place centrale aux événements variés qui se tiendront dans le bâtiment de Jean Nouvel et hors les murs. Une programmation en ligne de projets d’artistes spécifiquement conçus pour Internet sera également offerte en exclusivité aux visiteurs du site.

Toute l’actualité de la programmation et des événements est disponible sur le site de la Fondation Cartier et sur les réseaux sociaux.

14 Paris 14 Zoom in 14 Paris 14 Zoom out

261, boulevard Raspail

75014 Paris

T. 01 42 18 56 50 — F. 01 42 18 56 52

www.fondation.cartier.com

Raspail

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 11h à 20h
Nocturne les mardis jusqu’à 22h
Fermeture les 25 décembre et 1er janvier (fermeture des expositions à 16h les 24 et 31 décembre)

Tarifs

Plein tarif 10,50 € — Tarif réduit 7 €

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Raymond Hains
  • James Lee Byars
  • Panamarenko
  • Marc Newson
  • Chéri Samba
  • Moebius
  • Bodys Isek Kingelez

Actualité liée aux artistes