L’art en guerre — France 1938-1947 — De Picasso à Dubuffet

Exposition

Dessin, peinture, sculpture

L’art en guerre — France 1938-1947
De Picasso à Dubuffet

Passé : 12 octobre 2012 → 13 février 2013

Jean jacques lebel grid Entretien — Jean-Jacques Lebel Rencontre avec Jean-Jacques Lebel à l’occasion de l’exposition « L’Art en guerre, France 1938 - 1947, de Picasso à Dubuffet » au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

L’exposition L’Art en guerre, France 1938-1947, de Picasso à Dubuffet montrera comment, dans un contexte de pénurie et d’oppression, les artistes ont proposé des réponses nouvelles qui modifieront en profondeur le contenu et la forme de l’art jusqu’à aujourd’hui.

L’exposition s’articulera en une dizaine de séquences fortes complétées par de nombreux points documentaires inédits. Elle ouvrira en 1938 avec l’Exposition internationale du Surréalisme dans l’atmosphère de la montée des périls. Dans les nombreux camps d’internement en France et bientôt dans le secret des lieux clandestins, les artistes adaptent leur processus de création et leurs matériaux — cire, ficelle, pierre, etc.-, créant des œuvres dont la fragilité apparente restitue souvent une énergie désespérée.

Après la guerre et la défaite de la France, avec l’Occupation nazie et l’instauration du régime de Vichy, les artistes sont condamnés à s’adapter aux nouvelles réalités des années noires. L’exposition replacera au premier plan les points aveugles de l’histoire en les rendant visibles au même titre que le reste qui dominait (les grands « indépendants » : Matisse, Picasso, Léger, Derain en 1938-1940), et restituera l’atelier des Grands Augustins de Picasso où sont créés nombre de chefs d’œuvre peints (L’Aubade, Grand Nu, Femme à l’artichaut , etc. ), ou sculptés (Tête de mort, L’Homme au mouton).

La partie de l’après-guerre (1944-1947) présentera les grands mouvements modernes, les uns assurant la « Reconstruction », les autres empruntant une ligne de fuite radicale (lettrisme, tachisme, art brut ou récupération de déchets ou d’objets rejetés par la guerre), faisant de l’œuvre la seule réponse à l’histoire.

16 Trocadéro Zoom in 16 Trocadéro Zoom out

11, avenue du Président Wilson


75016 Paris

T. 01 53 67 40 00 — F. 01 47 23 35 98

www.mam.paris.fr

Iéna

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h
Nocturne les jeudis jusqu’à 22h

Tarifs

Plein tarif 12 € — Tarif réduit 9 €

Accès gratuit pour les collections permanentes

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu