Le Vent d’après — Exposition des diplômés 2010

Exposition

Graphisme, installations, photographie, sculpture...

Le Vent d’après
Exposition des diplômés 2010

Passé : 27 mai → 10 juillet 2011

L’École nationale supérieure des beaux-arts présente chaque année dans les galeries d’exposition du quai Malaquais une exposition collective des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d’arts plastiques (Dnsap) avec les félicitations du jury.

En 2010, 22 artistes ont été félicités : Marcos Avila Forero, Axel Braun, Jonathan Binet, MiHye Cha, Lydie Delahaye, Zoé de Soumagnat, Anne-Charlotte Finel, Horphée, Damien Gouviez, Jean Hubert, Hélène Juillet, Jessica Lajard, Vincent Lemaire, Coralie Maurin, Constance Nouvel, Félix Pinquier, Agathe Pitié, Natalia Villanueva, Sabrina Vitali, Xie Lei, Simon Zagari, Le Zheng.

Le commissariat de cette exposition est assuré par Jean de Loisy, critique d’art et commissaire d’expositions. La dramaturgie est de Ulla Von Brandenburg. Le jury du diplôme était composé de Jean de Loisy, président, Nina Childress (artiste), Xavier Franceschi (directeur du FRAC île-de-France), Ulla Von Branderburg (artiste).

Chaque artiste présente des œuvres nouvelles, conçues spécialement pour l’occasion ou un choix de pièces du diplôme. L’exposition révèle la diversité et le foisonnement des pratiques enseignées à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts à travers des techniques aussi variées que la photographie, la vidéo, la sculpture, l’installation ou la peinture.

Le Vent d’après :

« Les élèves qui sortent de l’école des beaux-arts et participent à cette exposition font face à une exigence d’intensité. Or, parmi les expériences les plus remarquables du siècle dernier, du point de vue de cette incandescence que l’on peut souhaiter à l’artiste de poursuivre, celle du Grand Jeu s’impose (revue littéraire initiée par René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vaillant et Robert Meyrat).

Le choix d’un vers de Roger Gilbert-Lecomte comme titre de l’exposition est un message à leur adresse. Le Grand Jeu, c’est la réunion entre 1927 et 1932 de quelques jeunes gens de moins de vingt ans qui ont le goût de l’absolu et savent jouer à la fois de la dérision et du vertige. Ils ont tous, pour leur « phraternité » accepté de se perdre pour essayer de gagner. Et c’est exactement cela, la possibilité offerte maintenant à ces artistes naissants, les félicités de l’ENSBA, qui après ces années d’études vont pouvoir inventer librement en se défaisant de ce qu’ils ont acquis.

Pour la première fois une artiste reconnue, Ulla von Brandenburg, qui a été membre du jury, accepte de réaliser la scénographie de l’exposition. Cette innovation permet de parvenir à une vraie exposition, c’est-à-dire à la création d’un climat fictionnel qui porte plus loin une signification générale instable, sans pour autant s’interposer entre le regardeur et les œuvres. Le langage choisit par la dramaturge, confrontant l’histoire moderne des formes issues du Bauhaus, aux tonalités anciennes des salles historiques de l’Ecole permet la mise en mouvement du regardeur et peut-être, la perception effective d’un vent d’après. »

Tarifs : 6€ — Groupe : 4€

06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

13, quai Malaquais

75006 Paris

T. 01 47 03 50 00

www.beauxartsparis.fr

Louvre – Rivoli
Odéon
Rue du Bac
Saint-Germain-des-Prés

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 13h à 19h

Tarifs

Plein tarif 7,5 € — Tarif réduit 4 €

gratuit pour les moins de 18 ans

302x284 hands on design original

Les artistes

Et 12 autres…